L'Union africaine et le Pacte de non-agression et de défense commune : contribution à l'étude du nouveau système de sécurité africain

par Gérard Ducrey

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Charles Zorgbibe.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le pacte de non-agression et de défense commune adopté par l'Union africaine à Abuja (Nigéria) en janvier 2005 va au-delà du cadre de sécurité collective du Conseil de paix et de sécurité de l'UA : il crée une alliance défensive entre les États signataires qui s'engagent à constituer à terme une armée africaine dans la phase finale de l'intégration politique et économique du continent. Ainsi, dans le cadre panafricain le système de sécurité collective incarné par le CPS est parachevé par l'alliance contre agression et le système de défense collective incarnées par le Pacte. Le Pacte devient ainsi, avec le CPS, un instrument important pour la mise en oeuvre de la politique africaine commune de défense et de sécurité.

  • Titre traduit

    ˜The œAfrican Union and the non-agression and common defense pact : a contribution to the study of Africa's new security system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (515 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 494-504

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 06 : 54
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2006-98

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.