La question du Kurdistan irakien, 1991-2005

par Saywan Barzani

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Charles Zorgbibe.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le Kurdistan est la région du Nord de l'Irak rattaché à ce pays par les Britanniques en 1925. Dès lors, les Kurdes ont mené une lutte contre les gouvernements successifs de Bagdad pour obtenir un certain niveau d'autonomie politique. Après la guerre du Golfe de 1991, une grande partie du Kurdistan se trouve indépendant de facto. Ceci permet aux Kurdes d'élire des institutions politiques autonomes. Cette région vivra dans une situation politique et économique difficile et instable. L'environnement régional hostile et les multiples embargos économiques finiront par diviser les Kurdes. Cette situation perdure jusqu'à la chute du régime irakien suite à l'intervention américaine en avril 2003. Le Kurdistan, seule zone de l'Irak conservant ses institutions politiques, jouera un rôle prépondérant dans la refondation du nouvel Irak. La constitution irakienne, adoptée par référendum le 15 octobre 2005, reconnaît cette entité politique en la réintégrant dans un Irak démocratique et fédéral.

  • Titre traduit

    ˜The œIraqi Kurdistan issue 1991-2005


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (710 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 06 : 4
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.