Spillovers technologiques et pays émergents : évaluation, impacts et implications

par Ebru Elif Bascavusoglu

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Mucchielli.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les pays émergents, qui constituent le champ d'analyse de cette thèse, jouent un rôle de plus en plus important dans l'économie mondiale. Plus de la moitié des exportations, ainsi qu'une partie croissante des activités de recherche et développement (R&D) de la Triade vont vers ces pays. L'analyse de l'internationalisation de l'innovation d'une part, et la hausse de productivité des pays émergents de l'autre, mettent en relief le processus de rattrapage technologique. C'est dans ce cadre que cette thèse s'interroge sur le transfert de technologie, en analysant principalement les extemalités qui en découlent, les spillovers technologiques. La première partie porte sur l'évaluation et les conséquences des spillovers technologiques. Le premier chapitre s'attache à apporter une nouvelle preuve de la transmission de la technologie étrangère par le biais du commerce international. Le deuxième chapitre évalue l'impact de la technologie étrangère sur les activités innovatrices des pays émergents, et nous permet d'identifier les différentes mesures visant à accroître leur capacité innovatrice. Le chapitre trois prolonge cette analyse, et explore l'impact des spillovers technologiques sur la productivité totale des facteurs (PTF) des pays émergents, en distinguant à la fois les différentes types de spillovers et leur provenance, et en prenant en compte la nature dynamique de la croissance. La deuxième partie se penche sur les réactions des innovateurs face à cette fuite technologique, en analysant les comportements des pays producteurs de connaissances. Ainsi, le chapitre 4 analyse le choix de l'internationalisation de production des multinationales allemandes en présence des spillovers technologiques. Les décisions d'internalisation et de localisation dépend fortement des droits de propriété industrielle (DPI). Le cinquième chapitre se penche sur le cas particulier des contrats en technologie. Les DPI n'accélèrent le transfert technique que dans les pays à forte capacité d'imitation et dans les secteurs sensibles à la propriété industrielle. Les spillovers technologiques demeurent plus accessibles aux pays émergents que les contrats en technologie.

  • Titre traduit

    Technological spillovers and emerging countries : evaluation, impacts and implications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXXII-398 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 06 : 39
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2006-74
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.