Information et pouvoir dans les organisations : un essai de quantification par la théorie des graphes d'influence

par Jérôme Gallo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Roland Lantner.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    A partir de l'identification des 3 hypothèses que sont l'information imparfaite, l'asymétrie informationnelle et la rationalité limitée, la science économique a dû profondément modifier la représentation et l'explication des phénomènes économiques du modèle standard. Ce mouvement a concerné à la fois la vision des marchés et celle de la firme. A partir de la notion de "firme processeur d'information" qui est celle largement retenue dans l'orthodoxie néo-classique ou apparentée, cette thèse propose de penser l'articulation entre organisation, information et pouvoir. Afi de dépasser la double tradition en économie qui consiste soit à postuler le pouvoir (approche des radicaux), soit à le nier (courant néo-classique), une démarche pragmatique essaie d'aller chercher en dehors des frontières de l'économie des modèles susceptibles de donner des pistes de représentation du pouvoir intra-organisationnel. Ce choix est renforcé par les travaux de micro-économie contemporains qui mobilisent eux-mêmes des travaux d'inspiration "sociologique" et qui permettent de penser l'introduction du pouvoir dans les modèles de la théorie standard. Cette démarche aboutit au choix d'une définition opérationnelle du pouvoir ouvrant la voie à une quantification de l'organisation. Celle-ci est menée en utilisant la théorie des graphes d'influence, qui allie la représentation topologique de la théorie des graphes au calcul matriciel de la méthodologie input-output. Les indicateurs qu'elle fournit sont calculés dans le cadre de l'étude d'une organisation concrète. La base de données est construite à partir des flux d'échange de mails. Ils fournissent une caractérisation assez fine de l'organisation en distingant notamment le niveau global du niveau local Ils permettent également de discuter de l'articulation entre la structure formelle et la structure informelle. Finalement, sur la base de trois définitions des notions d'organisation, d'information et de pouvoir, élaborées à partir d'une large revue de la littérature en économie des organisations, cette thèse propose des indicateurs permettant de déterminer qui a le pouvoir dans une organisation concrète définie comme une structure d'échanges d'informations.

  • Titre traduit

    Information and power in organisations : a quantative analysis using influence graph theory


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 311-329

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E 06 : 78
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2006-96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.