Etude de dégradation forcée d’antidotes d’intérêt militaire : apports analytiques et pharmaceutiques

par David Breton

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Michel Lafosse et de Pascal Clair.

Soutenue en 2006

à Orléans .


  • Résumé

    Les antidotes font partie des traitements indispensables à l’exercice de la médecine d’urgence, que ce soit dans un cadre hospitalier ou sur le terrain. Cependant, de nombreux principes actifs appartenant à cette classe pharmaco-thérapeutique peuvent être amenés à être utilisés ou conservés dans des conditions qui ne sont pas prévues par les résultats obtenus lors des études de stabilités classiques. Les études de dégradations forcées, pour lesquelles des techniques analytiques adaptées sont développées, permettent donc d’améliorer la connaissance du comportement du principe actif dans des conditions de conservations extrêmes. Elles permettent également de réaliser une formulation galénique optimale à la conservation et à l’administration de l’antidote. Ces études doivent prendre en compte les produits de dégradation de la molécule active, mais également, le cas échéant, une éventuelle racémisation. En outre, ce type d’étude permet l’étude du principe actif sous forme de spécialités pharmaceutiques dans son conditionnement primaire, que ce soit pour une forme à administration parentérale ou orale. Les études sur le produit fini permettent d’évaluer son comportement dans des conditions de stockage différentes de celles proposées classiquement et, ainsi, d’évaluer sa date limite d’utilisation. Des études concluantes ont été menées sur plusieurs principes actifs possédant soit une activité antidote reconnue (atropine, adrénaline, avizafone) ou qui font l’objet de recherches par le Service de Santé des Armées français (midazolam, kétamine).

  • Titre traduit

    Stress degradation studies of military antidotes : analytical and pharmaceutical knowledge improvement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 164-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2006-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.