Apports d’une étude intégrée sur les relations entre granites et minéralisations filoniennes (Au et Sn-W) en contexte tardi orogénique (Chaîne Hercynienne, Galice centrale, Espagne)

par Eric Gloaguen

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de 'atmosphère. Géologie structurale et métallogénie

Sous la direction de Alain Chauvet et de Yannick Branquet.

Soutenue en 2006

à Orléans .


  • Résumé

    Le Domaine Schisteux de Galice Centrale (DSGC) se situe dans le NW de l’Espagne (Galice) et appartient à la zone interne de la chaîne hercynienne. Durant son évolution tardi-orogénique, il est affecté par la mise en place de quatre générations de granites nommés G1 (335 Ma), G2 (322 Ma), G3 (318 Ma) et G4 (303 Ma). Des dykes et sills de granite et pegmatite associés à des filons à Au et Sn-W se rencontrent autour de ces massifs. Les filons aurifères sont spatialement associés aux granites G3 et les filons Sn-W sont associés aux G2. L’étude structurale démontre l’existence d’un continuum de déformation depuis l’emplacement des granites jusqu'à la formation des minéralisations. Les études minéralogiques montrent que les systèmes Au et Sn-W présentent des similitudes quant à la déformation et l’évolution du remplissage des filons. L’étude des inclusions fluides montre la présence dominante de fluides aquo-carboniques, même si des saumures ont été identifiées. Les datations Ar/Ar des granites et des minéralisations (ca. 300 Ma) sont interprétées comme résultant d’un resetting thermique ou bien comme étant l’âge de passage aux températures de 300-400°C de l’ensemble. L’âge des minéralisations reste inconnu même si nos données pétro-structurales sont en faveur d’un âge proche du granite hôte pour chacun des systèmes. Un modèle général est proposé dans lequel l’ensemble des granites se met en place au cours d’une phase de déformation complexe associant un serrage E-W et une déformation cisaillante à vergence nord. Cet évènement est interprété en termes d’extrusion latérale en réponse à la poursuite de la convergence EW. Il se localise dans une demi-cuillère limitée à l’Est par une zone de cisaillement dextre (alignement en échelon dextre des granites G3) et vers l’Ouest par la zone de cisaillement senestre de Couso. Les minéralisations se forment à la faveur d’instabilités mécaniques formées au toit des plutons. Ainsi, le rôle des granites serait à la fois thermique, rhéologique mais aussi chimique puisque la nature des minéralisations (Sn-W ou Au) dépend de la nature des granites.

  • Titre traduit

    Contribution of an integrated study to the relationships between vein-type deposits (Au and Sn-W) in late orogenic settings (Hercynian belt, central Galica, Spain)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (572 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 447-471

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2006-34
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-2709

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 ORLE 2034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.