Microscopie à force atomique de microfossiles précambriens

par Philippe Labrot

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Frances Westall.

Soutenue en 2006

à Orléans .


  • Résumé

    Deux assemblages fossilifères, Draken (800 Ma) et Gunflint (1900 Ma), ont été étudiés par microscopie à force atomique (AFM), ce qui a permis de déterminer les potentialités et les limites de cette technique pour l’étude de microfossiles précambriens. Une méthodologie innovante a permis la sélection et la relocalisation précise des microfossiles, quelque soit leur taille et le microscope utilisé. L’attaque acide a été optimisée de manière à exposer au mieux les parois organiques cellulaires, tout en maintenant une rugosité compatible avec les limites de fonctionnement de l’AFM. Des mesures topographiques avant attaque acide ont permis de découvrir que la paroi de chaque microfossile est invariablement marquée par une série de cicatrices d’arrachements, créées par le polissage. L’imagerie de force latérale a montré sa capacité à distinguer des filaments épigénisés en pyrite, tandis que l’imagerie force volume a de son côté permis de réaliser des cartes d’adhésion. Après attaque acide, des différences importantes sont apparues entre les microfossiles de la formation Gunflint et ceux de la formation Draken. Les premiers dévoilent une paroi solide, bien individualisée, alors que les seconds possèdent une paroi discontinue, formée d’un réseau lâche de films et de particules submicrométriques, qui apparaît surtout en imagerie de phase. Les résultats obtenus par AFM ont été confirmés et complétés par une batterie d’autres techniques : microscopie électronique à balayage et en transmission, microanalyse EDX, micro spectrométrie Raman et microscopie X synchrotron. Les avantages de la microscopie à force chimique, et le potentiel de l’AFM pour la recherche de traces de vie fossiles extraterrestres sont également discutés.

  • Titre traduit

    Atomic force microscopy of precambrian microfossil


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 249-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2006-33
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-3209

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 ORLE 2033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.