Croissance de nanoparticules CoxPt100-x : effets dûs à l’échelle nanométrique

par Nathalie Bouet

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Pascal Andreazza et de Marie-Louise Saboungi.

Soutenue en 2006

à Orléans .


  • Résumé

    Pour atteindre des densités de stockage d’information de plus en plus élevées, le codage magnétique ne peut se faire que sur des media composés de particules magnétiques de plus en plus petites tout en conservant une stabilité dans le temps élevée. Ainsi, le but ultime serait de produire des nanoparticules ferromagnétiques, magnétiquement indépendantes, servant d’unité de codage de l’information. Les alliages CoxPt100-x en fonction de leur composition peuvent être, du fait de leur anisotropie magnétocristalline et de leur fort moment magnétique, de très bons candidats pour de telles applications. Cependant retranscrire ces propriétés à l’échelle de nanoparticules n’est pas trivial compte tenu des fortes contributions des effets de surface et de confinement. L’étude a porté sur des nanoparticules de cobalt, platine et d’alliages CoxPt100-x préparées par dépôt d’atomes sous ultravide sur substrats amorphes. L’objectif de ce travail a été tout d’abord, de déterminer dans des conditions de préparation contrôlées avec ou sans traitement thermique, l’évolution de l’organisation sur la surface et de la morphologie des nanoparticules en fonction de la composition chimique et de la quantité d’atomes déposés. Ceci a essentiellement été étudié par microscopie électronique en transmission (MET). D’autre part, l’arrangement atomique au sein des nanoparticules (solution solide, alliage ordonné, structure cœur-coquille) a été déterminé par spectroscopie d’absorption des rayons X (XAS) en fonction non seulement des paramètres morphologiques et chimiques mais également en prenant en compte les effets environnementaux. Ces derniers se sont avérés primordiaux non seulement pour la qualité des informations obtenues mais aussi en raison des effets induits sur la structure cristalline des nanoparticules.

  • Titre traduit

    Growth of CoxPt100-x nanoparticles : effects due to the nanometric scale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2006-20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.