Analyse économique d’une activité récréative : la pêche au saumon en France

par Julien Salanié

Thèse de doctorat en Économie de l'agriculture et des ressources

Sous la direction de Philippe Le Goffe et de Stale Navrud.

Soutenue en 2006

à Rennes, ENSA .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis une quarantaine d’années, les effectifs de pêcheurs en rivière sont en diminution constante. Ni les associations de pêcheurs, qui gèrent la pêche en rivière, ni les politiques publiques et halieutiques mises en place n’ont permis d’endiguer ce déclin. Dans cette thèse on s’intéresse aux inefficacités économiques susceptibles d’affecter la pêche de loisirs. L’analyse économique des institutions et de la gestion de la pêche permet de montrer que les politiques actuelles favorisent l’abandon des droits de pêche des riverains au profit des associations de pêcheurs qui les gèrent en « libre-accès » en maintenant des tarifs très bas. En conséquence, on s’attend à observer des situations de « tragédie des communs », caractérisées par une fréquentation trop élevée des meilleurs parcours de pêche parce que l’accès n’est pas régulé, et des pertes de services environnementaux, parce que les riverains ne sont plus incités à entretenir les cours d’eau. L’étude de la demande de pêche permet de quantifier l’impact de trois externalités affectant le bien-être des pêcheurs de saumon dans le Massif armoricain : les obstacles à la migration, la congestion des parcours et les pollutions agricoles. Dans un premier temps, l’augmentation de l’activité « pêche au saumon » faisant suite au démantèlement potentiel des barrages de la Sélune, est estimée à l’aide d’un modèle de fréquentation des rivières. La méthode du transfert de bénéfices permet d’en évaluer les bénéfices attendus. Ensuite, la demande de pêche au saumon dans le Massif armoricain est estimée en appliquant la méthode individuelle des coûts de déplacements à un échantillon de plus de 800 pêcheurs. Les modèles de comptage utilisés permettent de mesurer les bénéfices récréatifs de la pratique de la pêche au saumon.

  • Titre traduit

    Economic analysis of a recreational activity : salmon angling in France


  • Résumé

    For forty years, the number of anglers in rivers has been constantly decreasing. Neither the angling associations in charge of recreational fishing in rivers, or the public and halieutic policies allowed to limiting this decline. In this thesis, were are interested in the economic inefficiencies potentially affecting recreational fishing. The economic analysis of the institutions and of fishing management shows that present policies favour riparian landowners fishing rights renunciation to the profit of angling associations which manage these rights under “open-access” by maintaining low prices. Consequently, we expect to observe “tragedy of the commons” situations characterised by a too high frequentation of the best rivers because access is not limited. We also expect to see a loss in environmental services because landowners are not any more incited to maintain rivers’quality. The demand for recreational fishing is used to quantify the impact of three externalities on salmon anglers’ welfare in western France : obstacle to migration, river congestion and agricultural pollution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 360-368 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 024
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Centre de documentation de l'UMR Structures et Marchés Agricoles, Ressources et Territoires.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EN 1164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.