Mesure de la dénitrification et modélisation spatialisée des flux d'azote à l'échelle d'un petit bassin versant d'élevage

par François Oehler

Thèse de doctorat en Science de l'environnement

Sous la direction de Patrick Durand et de Paul Bordenave.

Soutenue en 2006

à Rennes, ENSA .


  • Résumé

    Notre objectif était de quantifier l'importance relative de la dénitrification hétérotrophe dans le devenir des excédents azotés à l'échelle du bassin versant. Nous avons mesuré la dénitrification sur 15 sites pendant un an sur un bassin versant en Bretagne, France. En utilisant la technique du blocage à l'acétylène, des mesures de dénitrification sur carottes de sol et de dénitrification potentielle (DEA) ont été réalisées sur 2 horizons de sol : 0-20 et 20-40 cm. TNT2, un modèle agro-hydrologique distribué a été utilisé pour spatiailser les mesures. Les taux de dénitrification de 0 à 417 mg N. M-2. Jour-1, sont plus élevés dans les zones ripariennes. Les valeurs de DEA mesurées varient de 76. 48 à 530. 63 ng N. G-1 sol sec. H-1. L'humidité du sol semble être le principal facteur limitant. Le ratio N20/(N2 + N2) moyen, d'environ 60 % paraît être constant sur l'année. Les simulations montrent des émissions liées à la dénitrification égales aux flux d'azote dans le cours d'eau.


  • Résumé

    Our objective was to assess the relative importance of heterotrophic denitrification on the fate of excess nitrogen at the catchment scale, and to quantitify the relative importance of riparian areas ont the N20 emissions. We measured denitrificatin at 15 sites over one year on a farming water catchment area in Brittany France. Using C2H2 inhibition, denitrification analysed on soil core and denitrifying enzyme activity (DEA) were each determined, for samples taken from 2 soil layers : 0-20 and 20-40 cm. Denitrification rates, ranging from 0 to 417 mg N. M-2. D-1 were significantly higher in riparian areas. The measured DEA values ranged from 76. 48 ng N. G-1 dry soil. H-1 to 530. 63 ng N. G-1 dry soil. H-1. Soil moisture appeared to be the main limiting factor. The ratio N20/(N20+N2) was about 60 % and seemed to be constant throughout the year. The results simulations suggest that the at the studied water catchment area scale, denitrification is a major route for nitrogen removal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 173-183 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.