La Variabilité individuelle des vaches laitières et l’alimentation permettent de moduler les fonctionnalités des globules gras

par Sébastien Couvreur

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Catherine Hurtaud.

Soutenue en 2006

à Rennes, ENSA .


  • Résumé

    Les effets de l’alimentation et de la variabilité individuelle des vaches laitières (VL) sur la composition de la matière grasse (MG) du lait son bien connus ce qui n’est pas le cas pour les caractéristiques physicochimiques de sa forme native, le globule gras (GG). Notre objectif était de décrire les effets de ces facteurs d’élevage sur les caractéristiques du GG, d’analyser la relation entre les caractéristiques physiques du GG, les critères de production du lait et le profil en acides gras (AG), et de caractériser et distinguer les conséquences d’une modification des propriétés des GG (taille et composition en AG) sur l’aptitude beurrière. L’herbe, comparée à l’ensilage de maïs, diminue la taille des GG de 0,3 ùm en moyenne quelle que soit sa forme d’apport (pâturée, enrubannée ou ensilée). Elle améliore selon une loi de réponse linéaire les propriétés nutritionnelles et rhéologiques du beurre en lien avec une augmentation des teneurs en AG insaturés. Enfin, les effets du fourrage et du niveau énergétique de la ration sur le profil en AG son indépendants et se cumulent. Les VL de race de Normande ont en moyenne de plus gros GG (0,3 ùm) et ont tendance à avoir des activités de désaturation et de synthèse de novo plus faible que les VL de race Holstein. La taille des GG n’évolue pas entre lactation et a tendance à diminuer avec le stade de lactation. Il existe une forte variabilité individuelle intra-race au niveau de la taille des GG et de la composition en AG. Les VL produisant de petits GG n’évolue pas entre lactation et a tendance à diminuer avec le stade de lactation. Il existe une forte variabilité individuelle intra-race au niveau de la taille des GG et de la composition en AG. Les VL produisant des petits GG se distinguent des VL produisant des gros GG par des activités de synthèse de lait et de matières protéiques, de désaturation des AG et de mobilisation calcique plus forts. Par contre, elles possèdent des taux (TB et TP) et une activité de synthèse de novo des AG plus faibles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 173-188 p., Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 174
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TJ 2006 COU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.