Régulation du prélèvement et de l'utilisation des nutriments par la glande mammaire en réponse à une diminution de la fréquence de la traite chez la vache laitière.

par Éloïse Delamaire

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Pierre-Guy Marnet.

Soutenue en 2006

à Rennes, ENSA .


  • Résumé

    Au côté du classique 2 traites/jour, des conduites alternatives en matière de fréquence de traite coexistent pour des raisons économiques et/ou de gestion du temps de travail. Si les conséquences zootechniques de ces modifications sont bien décrites, les mécanismes physiologiques impliqués dans la régulation du volume et de la composition du lait restent méconnus. Pourtant, ces modifications sont notables et pourraient impliquer une modification de l'utilisation des nutriments par la glande mammaire qui dépend de : (1) la quantité de nutriments arrivant à la glande mammaire (elle-même fonction des apports alimentaires) ; (2) l'efficacité de la glande mammaire à extraire les nutriments du sang ; (3) l'efficacité de la glande mammaire à convertir les nutriments prélevés en constituants du lait. L'objectif de ce travail de thèse était de comprendre comment le prélèvement et l'utilisation des nutriments par la glande mammaire sont régulés en réponse à une modification de la fréquence de traite en fonction du niveau d'alimentation des animaux. Deux essais ont été mis en place. L'objectif du 1er essai était d'établir à apport nutritionnel constant et non limitant les lois de réponse à une augmentation de l'intervalle entre traites de 8 à 24 heures du prélèvement et de l'utilisation des nutriments par la mamelle. Le 2nd essai avait pour objectif de déterminer si le niveau d'alimentation des animaux influençait la régulation par la fréquence de traite du prélèvement et de l'utilisation des nutriments par la mamelle. Il a consisté à croiser 2 fréquences de traite (1 vs. 2 traites/jour) à 2 niveaux d'alimentation (70 vs. 98 %). En réponse à une diminution de la fréquence de traite, la réduction de la production de lait est associée à une baisse de la quantité de nutriments prélevée par la mamelle due à une chute du débit sanguin mammaire et à une diminution de la capacité de la mamelle à extraire les nutriments du sang.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 176-177 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 173
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.