Eléments d'appréciation du risque de transmission du virus du Maedi visna (MVV) lors du transfert embryonnaire chez la brebis

par César Cortez Romero

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Francis Fieni.

Soutenue en 2006

à Rennes, Agrocampus .


  • Résumé

    Aujourd'hui, les biotechnologies de la reproduction sont essentielles pour favoriser l'amélioration du patrimoine génétique de l'espèce ovine. Cependant, le potentiel de diffusion des agents infectieux de ces techniques doit être évalué. L'objectif de ce travail est d'apporter des éléments, permettant d'évaluer le risque de transmission du lentivirus ovin, lors de la réalisation de transferts embryonnaires, à partir d'embryons produits in vivo ou in vitro. Ceci, afin d'apprécier les possibilités de produire du matériel indemne, à partir de femelles infectées. Cette étude démontre pour la première fois que les tissus de l'appareil génital femelle contiennent l'ADN proviral du MMV. Cependant, l'ovocyte et le liquide folliculaire restent indemnes de ce virus, alors que les cellules du comulus oophorus qui l'entourent sont porteuses de génome du lentivirus ovin. Ces travaux démontrent également que les embryons ovins dépellucidés, exposés au lentivirus ovin in vitro et lavés dix fois, sont capables de transmettre le virus du MVV vers des cellules cibles sans altérer leur développement in vitro. Par ailleurs, ces résultats confirment que le respect des normes sanitaires préconisées par l'International Embryo Transfer Society (IETS) soit intégré de la zone pellucide associée à 10 lavages permet l'élimination d'une infection in vitro par le MVV.


  • Résumé

    Nowadays, reproduction biotechnologies are essential to promote the improvement of gene pool in sheep. Nevertheless the potential for spreading infectious pathogens from these techniques must be evaluated. The aim of this study is to bring the elements in order to evaluate the risk of MVV transmission during embryo transfert from embryos produced in vivo or in vitro for obtaining MVV free-genetic material from infected ewes. These results shows for first time, that genital tract ewe contain MVV proviral-DNA. However, ovocyte and follicular fluid are MVV-free despite being in contact with ewe cumulus oophorus cells that harbour MVV genome. In addition, these results report that zona pellucida (ZP)-free embryos exposed to ovine lentivirus in vitro and that were washed 10-times over, are capable for transmitting MVV to target cells, without affect their in vitro development. Moreover, these results confirm that the respect of the sanitary handling protocols recommended by the International Embryo Transfert Society (IETS), both ZP-intact embryos and ten washes, allow the elimination of MVV- in vitro infection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 160-195

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 172
  • Bibliothèque : ONIRIS. Ecole Nationale Vétérinaire Agroalimentaire et de l'Alimentation. Centre de documentation site Chantrerie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Q-02-10-004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.