Vulnérabilité des écosystèmes semi-naturels européens aux changements d'utilisation des terres : application aux prairies subalpines de Villar d'Arène, France

par Fabien Quétier

Thèse de doctorat en Écologie, biodiversité et évolution

Sous la direction de Sandra Lavorel.

Soutenue en 2006

à Montpellier, ENSA .


  • Résumé

    Les écosystèmes semi-naturels fournissent de nombreux services écologiques mais sont associés à une agriculture marginalisée d'un point de vue économique. Ils sont donc vulnérables à l'évolution des politiques publiques et des marchés agricoles. Nous explorons cette vulnérabilité par une démarche intégrative, couplant des projections de changements d’utilisation des terres à partir de scénarios socio-économiques, une modélisation de leur impact sur les services écologiques fournis par les écosystèmes semi-naturels en Europe et une évaluation sociale de ces impacts. La démarche proposée en mise en oeuvre dans un cas d'étude portant sur les prairies subalpines de l'adret de Villar d'Arène, dans les Hautes-Alpes. A cette occasion, nous contribuons au développement d’outils d’intégration en écologie : les traits fonctionnels végétaux. Nous montrons qu’ils fournissent un cadre interprétatif général pour l’étude de l’impact des changements d’utilisation des terres sur les prairies semi-naturelles, à l’échelle de la parcelle ou du paysage, qu’elle soit expérimentale ou via la simulation numérique. Nous contribuons également au développement d’outils en sciences sociales. Nous montrons que les représentations locales des prairies subalpines peuvent être mises en rapport avec les discours sociopolitiques européens concernant le développement rural. Nous montrons également qu’elles permettent d’interpréter l’évaluation sociale des impacts des changements d’utilisation des terres. Nous utilisons ces résultats pour discuter la vulnérabilité des prairies subalpines de Villar d’Arène et de leurs usagers.


  • Résumé

    Semi-natural ecosystems in Europe provide a wide range of ecosystem services but are associated with a marginal farming economy, making them vulnerable to future changes in the policy and market context of agriculture. We explore this vulnerability using an integrative approach, coupling scenario-based land-use change projections with process-based modeling of their impacts on ecosystem service provision and a social evaluation of their consequences. The proposed methodology is applied to subalpine grasslands in the central French Alps as a case-study. We used this opportunity to contribute to the development of ecological tools: plant functional traits. We show that they provide an adequate framework for studying the impacts of land-use change on semi-natural grasslands, at the plot and landscape scale, using experiments or via simulation modeling. We also contribute to developing tools in the social sciences. We show that social representations of subalpine grasslands relate to European level sociopolitical discourses on rural development. We also show how they enable a social evaluation of land-use change impacts. We use these results to discuss the vulnerability of subalpine grasslands and their users in Villar d’Arène

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 268 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.