Rôles des voies de signalisation Wnt et VEGF au cours de l'embryogenèse de l'oursin

par Louise Duloquin

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Christian Gache.


  • Résumé

    Au cours de ma thèse, nous nous sommes penchés sur deux évènements particulièrement important du développement de l’embryon d’oursin : la formation du tube digestif et la morphogenèse du squelette larvaire. Nous avons pu mettre en évidence le rôle crucial de deux voies de signalisation dans ces processus : celui de la voie Frizzled/wnt dans l’invagination du tube digestif, et celui de la voie VEGF dans la migration et la différenciation des cellules du mésenchyme primaire. La fonction maternelle de la voie Wnt/beta-caténine dans la mise en place de l’axe antéropostérieur était bien connue et nous avons pu décrire une fonction zygotique de la voie Wnt, fondamentale pour la formation du tube digestif. Nous avons montré que l’action de Wnt dans ce processus passait par l’activation, via un récepteur frizzled, de la voie PCP (planar cell polarity) (Croce et al. , 2006a). Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF) est le facteur clef de la formation des vaisseaux sanguins chez les vertébrés. Il est conservé chez l’oursin et exprimé de façon localisée dans deux régions de l’ectoderme. Les transcrits codant pour son récepteur à activité tyrosine kinase sont quant à eux restreints à une sous population de cellules mésodermiques, les cellules du mésenchyme primaire (PMCs). Ces PMCs sont les cellules qui forment le squelette de la larve d’oursin. L’influence de l’ectoderme sur ces cellules est connue pour être nécessaire à la correcte morphogenèse du squelette mais les bases moléculaires de l’interaction entre ces deux tissus étaient inconnues. Nous avons démontré par l’étude fonctionnelle du ligand ectodermique VEGF et de son récepteur mésodermique VEGFR, que la source localisée de VEGF consiste en un repaire spatial nécessaire aux PMCS pour leur correcte migration à l’intérieur du blastocoele et leur organisation spatiale. L’activation de cette voie VEGF/VEGFR est également un facteur clef de la différenciation des PMCs (Duloquin et al. , en préparation). Le laboratoire a également participé à l’annotation du génome de l’oursin Strongylocentrotus purpuratus, et je suis plus particulièrement attachée à caractériser les gènes de la voie Wnt (Croce et al. , 2006b) et les récepteurs à activité tyrosine kinase (Lapraz et al. , 2006).

  • Titre traduit

    Roles of Wnt and VEGF signalling pathway during development of the sea urchin embryo


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    During my PhD I have focused on the molecular caracterization of two crucial morphogenetic events during sea urchin embryo development : gastrulation and morphogenesis of the skeleton. Wnt signalling pathways play key roles in numerous developmental processes both in vertebrates and invertebrates. Their signals are transduced by Frizzled proteins, the cognate receptors of the Wnt ligands. We have characterized the role of a member of the Frizzled family, Fz5/8, during sea urchin embryogenesis. We showed that Fz5/8 plays a crucial role during sea urchin gastrulation. Fz5/8 appears to be required in secondary mesenchyme cells for primary invagination of the archenteron and seems to signal via the planar cell polarity pathway (Croce et al. , 2006a). The skeleton of the sea urchin embryo is produced by the primary mesenchyme cells (PMCs). At the blastula stage, PMCs ingress into the blastocoel, migrate and become positioned along the ectodermal wall following a stereotypical pattern. Skeletogenesis begins with the formation of triradiate spicule rudiments in two ventro-lateral PMC clusters. Spicules elongate and branch to give rise to the embryonic skeleton. Previous studies have shown that interactions between ectoderm and the PMCs regulate several aspects of skeletal morphogenesis including shape and bilateral symmetry but little was known at the molecular level. We have shown that VEGF signalling between ectoderm and PMCs is critical for morphogenesis of the skeleton. VEGF is the first identified signal between ectoderm and PMCs. The localised VEGF expression is a spatially localised morphogenetic cue that is required for the proper positionning of the migrating PMCs and for their differentiation (Duloquin et al. , in preparation). I have also participated, with many members of the laboratory, to the annotation of the Strongylocentrotus purpuratus genome by identifying and annotating the Frizzleds and tyrosine kinase receptor genes (Croce et al. , 2006b; Lapraz et al, 2006).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 256-266. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE4046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.