De l'ordinateur personnel aux communautés en ligne : s'orienter dans les mondes informatiques

par Manuel Boutet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bernard Conein et de Isaac Joseph.

Soutenue en 2006

à Nice .


  • Résumé

    Pour étudier la façon dont les personnes s’orientent dans les mondes informatiques, et la constitution de ces mondes, la thèse part des acquis de la sociologie des usages et des techniques et pose les jalons d’une étude de l’orientation. Elle s’appuie sur une enquête de terrain menée à la fois sur les situations de dépannage d’ordinateur à domicile, et sur les espaces sociaux en ligne construits autour de jeux informatiques. Le dépannage informatique permet de partir de la constante de ces mondes : l’usage d’ordinateur. A travers les moments de désorientation, les prises en main de l’ordinateur personnel sont mises en évidence. Elles ne reposent pas sur des repères portés par la machine, mais sur un petit nombre de principes d’orientation : l’idée d’ « ordre », les analogies de l’interface, ainsi que quelques métaphores. Nous étudions la dispersion et les régulations collectives des guides qui sous-tendent l’usage de l’ordinateur. Ces règles pratiques deviennent des manières de voir le monde et des façons de circuler, sans nécessairement accéder au statut de normes sociales. L’étude est ensuite étendue à la constitution même des mondes informatiques, à partir d’une ethnographie d’espaces sociaux en ligne développés autour de jeux vidéo. Nous montrons que ces espaces sont construits par les circulations qui s‘y développent et donc préfigurés par les façons de s‘orienter de leurs participants. Ceux-ci mettent en œuvre des principes d’orientation issus aussi bien de l’usage de l’ordinateur lui-même que d’activités extérieures aux mondes informatiques.

  • Titre traduit

    From personal computer to online communities : how to find his way in computer worlds


  • Résumé

    To study how people find their way in computer worlds – both technical and virtual – and the properties of these worlds, the thesis is based on the assets of the French sociology of use and of sociology of technology. It provides the foundations of a study of orienting. It rests on field work carried out on repair operations when home computer collapsed and in online social spaces built around computer games ��� where players meet and discuss. With the breakdown situations, our starting point is the constant of these worlds: the use of computer. Disorientation and confusion highlight the rules and supports of computer use. It doesn’t rest on signs carried by the machine, but on a small number of principles of orientation: the idea of “order”, the analogies of the interface, and some metaphors. We study the dispersion and the collective regulations of the guides which underlie the computer use. These practical rules become manners of seeing the world and ways of circulating, without necessarily reaching the statute of social norms. The study is then extended to the constitution even of the computer worlds, from an ethnography of online social spaces grown around video games. We demonstrate that these spaces are built by their participants’s circulations, and thus preceded by their ways of finding their ways. They find their principles of orientation as well in the computer use itself than in some activities outside computer worlds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (704 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 658-692

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 NICE 2020
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 NICE 2020 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.