Le parfait de l'indicatif latin : analyse linguistique à partir d'un corpus de narration romanesque

par Joseph Dalbera

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Langues et littératures anciennes. Latin

Sous la direction de Sylvie Mellet.

Soutenue en 2006

à Nice .


  • Résumé

    Ce travail se propose de déceler un signifié unique du parfait de l'indicatif latin qui serait susceptible de subsumer l'ensemble des valeurs que celui-ci peut prendre en discours et de rendre compte, au delà du foisonnement apparent, de la cohérence d'ensemble des emplois. La démarche adoptée consiste à articuler étroitement analyse linguistique et analyse textuelle, questionnement théorique global et examen minutieux des occurrences qui figurent dans un corpus constitué de textes de narration romanesque. L'approche théorique s'inspire du repérage énonciatif de Culioli, le corpus réunit Pétrone, Apulée et Saint Augustin. Il ressort de l'analyse que le parfait latin est essentiellement un temps du passé, qui pointe le franchissement de la borne terminale du procès p et son dépassement vers son complémentaire p'. Le tiroir morphologique de perfectum, extrêmement sensible à la posture énonciative adoptée, est susceptible d'emplois multiples oscillant entre deux pôles que sont le récit (lié à la dimension aoristique) et le bilan. Le troisième élément fondamental participant à la valeur d'emploi du tiroir du parfait est d'ordre lexical. Se trouvent ainsi validées à la fois l'articulation du structural, de l'énonciatif et du lexical dans l'établissement de la valeur en discours et l'interprétation fondamentalement temporelle du parfait latin.

  • Titre traduit

    Analysing the latin perfect indicative from a corpus of novelistic narratives


  • Résumé

    In this work we aim at unveiling a single signified to the Latin perfect indicative. Indeed we argue that this single signified could subsume all the possible different values this tense can convey within the discourse and that it could also account for coherence within this diversity, beyond the apparent wealth of these uses. Our reasoning closely links linguistic and textual analyses, global theoretical questioning and careful surveying of the occurrences appearing in a corpus of novelistic narrative texts. Our theoretical approach is inspired by Culioli’s enunciative operation of location and the corpus gathers Petronius, Apuleius and Saint Augustine. Our analysis highlights that the Latin perfect is mainly a past tense that points the crossing of the ending boundary of the process p and its overstepping towards its complement p’. The latin perfect, which is extremely sensitive to the chosen enunciative point of view, can be used in many different ways varying between the two extremes that are the narrative (linked to the aoristic dimension) and the report. The third fundamental element participating in the value of the perfect is lexical. All three aspects – structural, enunciative and lexical – are hence linked and taken into account when establishing the value of the Latin perfect within the discourse as well as its fundamentally temporal interpretation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Editions Peeters à Paris [etc.], Louvain et par Societe des études classiques à Namur

Le parfait de l'indicatif latin : analyse linguistique à partir d'un corpus narratif romanesque


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.457-476. Index. Résumé en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 NICE 2008
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 NICE 2008 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Editions Peeters et par Societe des études classiques à Paris [etc.], Louvain

Informations

  • Sous le titre : Le parfait de l'indicatif latin : analyse linguistique à partir d'un corpus narratif romanesque
  • Dans la collection : Collection d'études classiques , 28
  • Détails : 1 vol. (VI-397 p.)
  • ISBN : 978-90-429-3148-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-391. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.