Les interactions entre Internet, les nouvelles technologies de communication et d'nformation et la problématique du développement

par Reda El Fellah

Thèse de doctorat en Droit et économie du développement

Sous la direction de Jean-Marie Rainaud.

Soutenue en 2006

à Nice , en partenariat avec Institut du droit de la paix et du développement (Nice) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les technologies de communication et d'information pénètrent et provoquent des changements dans tous les aspects de l'activité économique tout en véhiculant un nouveau sens d'une société en réseaux de plus en plus débarrassée des contraintes espace/temps. L'objet de la thèse est de démontrer la double dialectique de la révolution de l'information en cours, aussi bien pour ce qui est de sa diffusion que pour ses finalités dans les pays en développement. Dans ce sens, la première démonstration consiste à élucider les divergences entre les mécanismes objectifs et subjectifs d'une réception active et maîtrisée de ces technologies et la réalité de leur diffusion qui prend peu en compte leur appropriation pérenne et autonome par les populations des pays en développement. La seconde dialectique, celle des finalités s'intéresse d'une part aux potentialités pratiques des applications de ces techniques dans les secteurs de développement durable (exemple : éducation, santé et agriculture ) et dans certains aspects de la structure économique et sociale des pays en développement ( exemple: tourisme, médias et questions de genre). D'autre part, les finalités prescrites par la logique de la libéralisation économique et de la mondialisation imposent aux pays en développement de se conformer à des contraintes juridiques et économiques spécifiques. A cet égard, l'examen préalable de la notion de la fracture numérique s'avère nécessaire. Le problème central relatif à ce débat consiste à dégager la véritable signification de cette notion et à considérer son instrumentalisation par les organisations internationales et les multinationales afin d'imposer des applications particulières (exemple : téléservices) qui consacrent une insertion subalterne de ces pays dans la nouvelle division internationale du travail. L'utilité réelle des TIC dans une optique de développement ne se situe pas dans une course au rattrapage technologique selon les standards et mesures des pays développés. Elle est conditionnée par la mise en place sur le long terme d'une politique d'innovation ascendante (adoption, adaptation et création) qui sera basée en priorité sur la construction des capacités humaines, gage d'intégration dans la nouvelle économie du savoir mondialisée.

  • Titre traduit

    The interactions between internet, new information and communication technologies and development issues


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (344 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr. f. 273-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit et Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0049

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1161-2006-9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.