Le Maroc et la sécurité du monde arabe

par Boujemaa Achahboun

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Robert Charvin.

Soutenue en 2006

à Nice .


  • Résumé

    L'action du Maroc en faveur de la sécurité du monde arabe se réalise dans une perspective visant la stabilité d'une zone en pleine ébullition. Pour accomplir une tâche difficile, le Maroc se réfère à une diplomatie caractérisée par le pragmatisme et le réalisme. Cette attitude encourage ce pays à se proposer comme médiateur pour résoudre pacifiquement les différends et les conflits qui se déclenchent au sein du monde arabe. Pour cette mission, il utilise des moyens disponibles en particulier, la diplomatie comme forme d'action privilégiée. Cette intervention s'opère sous différentes formes. Toutefois si une action militaire devient une nécessite et constitue un appui à sa diplomatie sécuritaire, le Maroc intervient. Par ces multiples actions, il vise l'accomplissent d'un devoir de solidarité et la recherche d'un statut d'acteur influent au sein de son environnement régional et international. Les liens de solidarité et d'interdépendance entre les Etats Arabes influencent la sécurité interne de chaque Etat appartenant à cet ensemble régional. Celui-ci se caractérise par l'insécurité et l'instabilité. Cet état est engendré par la mutation de l'ordre international et la convoitise des puissances extrarégionales. Un rôle de stabilisateur d'un Etat dont les moyens sont limités s'avère difficile à exercer. Tenant compte de cette situation, le Maroc a opté pour le processus de la démocratisation. Ce choix se concrétise par l'instauration progressive d'un Etat de droit où le respect de la loi devient une règle qui s'impose à l'ensemble de la société. En ce sens, on peut parler d'un modèle démocratique où les droits civils et politiques des citoyens sont pour l'essentiel respectés. Cette option s'est manifestée en réalité, à la fin des années quatre-vingt-dix avec l'arrivée au pouvoir de l'opposition puis la montée sur le trône du Roi Mohamed VI. Elle devait se réaliser à travers l'application du principe de l'alternance politique. Ce processus a favorisé la mis en marche des réformes visant la démocratisation de l'Etat et de la société. Cette démarche peut compenser le manque des moyens pour s'imposer comme puissance régionale capable de résoudre les conflits interarabes. L'évolution vers l'instauration d'un Etat de droit lui permet de se présenter sur l'échiquier politique comme modèle à suivre et acteur influent.


  • Résumé

    The action of Morocco in favor of the security of the Arab world realizes in a perspective certifying the stability of the zone in full boiling. To accomplish a difficult task, Morocco refers to a diplomacy characterized by pragmatism and realism. This attitude encourages this country to propose like mediator to peacefully solve the disagreements and the conflicts, which start within the Arab world. For this mission, it uses means available in particular, the diplomacy like forms privileged action. This intervening operates under different forms. However if a military action becomes one requires and constitutes a support with its sedentary diplomacy, morocco intervenes. By these multiple actions, it aims achieve it of a duty of solidarity and the search for a statute of influential actor within his regional and international environment. The bonds of solidarity and interdependence between the Arab states influence the internal security of each state pertaining to this regional unit. This one is characterized by the insecurity and instability. This state is generated by the change of the international order and the powers covetousness extra regional. A role of stabilizer of the state whose means are limited proves difficult to exert. Holding account of the situation, morocco chose the process of democratization. This choice is concretized by the progressive phasing-in of a state of right where the respect of the law becomes a rule, which is essential on the whole of the company. In this direction, one can speak about a democratic model where the civil laws and political of the citizens are essentially respected. This option actually appeared, at the end of the Ninety with the arrival with the capacity of the opposition then the rise on the throne of the king Mohamed VI. It was to be carried out through the application of the principle of political alternation. This process supported started reforms aiming at the democratization of the state and the company. This step can compensate for the lack of the means to impose itself like regional power able to solve the Pan-Arab conflicts. The evolution towards the introduction of a state of right enables him to arise on the chess-board political like model to follow and actor influential.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (549 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 512-544

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0023
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0023
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0023bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0023bis
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 327.64 ACH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.