Le dualisme financier et propositions de politiques monétaires et financières adaptées aux pays en voie de développement : Le cas des pays africains membres de la zone franc

par Jules Roger Edgard Kouba

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Albert Marouani.

Soutenue en 2006

à Nice , en partenariat avec Centre d'Etudes en Macroéconomie et Finance Internationale (Nice) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse vise à étudier la portée et les limites de l'intermédiation financière (formelle et informelle), et à proposer des politiques monétaire et financière adaptées à ce dualisme financier en vue d'instaurer un système de financement efficace dans les pays en voie de développement (PVD), en général, et les pays d'Afrique de la zone franc (PAZF), en particulier. En effet, l'analyse des systèmes financiers informels a montré que ceux-ci sont caractérisés par la coexistence des agents financiers formels (institutions financières bancaires et non bancaires) et informels (se présentant sous différentes formes). Cette thèse montre que les agents financiers formels ont bien une fonction d'intermédiation financière dont les fondements et les mécanismes se distinguent, mais parfois, se rapprochent de ceux des agents formels. L'analyse quantitative et qualitative de la fonction d'intermédiation financière de ces deux types d'agents financiers a révélé que les agents financiers formels, notamment ceux des PAZF, même s'ils assurent l'essentiel des financements dans ces pays, ne jouent pas efficacement leur rôle d'intermédiaire financier ; alors que, les agents financiers informels jouent un rôle indéniable dans le financement de ces économies, et assurent incontestablement, un rôle d'intégration économique et sociale des populations délaissées par la finance formelle. Cependant, l'intermédiation financière informelle présente une portée très limitée. . .


  • Résumé

    This thesis aims at studying the scope and the limits of the financial intermediation (formal and informal) and at proposing monetary and financial policies to this dualism in order to organize a system of effective financing in developing countries (D. C) generally, and ACFZ particulary. A factual analysis underlines the coexistence of financial agents (banking and not banking financial institutions) and informal (appearing under various forms) in the financial systems of D. C. The thesis shows that these last agents indeed have a function of intermediation of which foundations and mechanisms distinguish themselves, but sometimes get closer, from those of the first agents. The quantitative and qualitative analysis of the function of financial intermediation of these two types agents revealed the formal financial agents, notably those the ACFZ, do not assure their role of financial intermediary, while the informal financial agents play an unmistakable role in the financing of the economics of these countries. They assure also a role of economic and social integration of the populations abandoned by the formal finance. But, the informal financial intermediation present a very limited scope. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 384-394

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0010
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06NICE0010bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.