Etude du phénotype et de la fonction des cellules régulatrices T CD4+CD25+ dans le sang de patients tolérant spontanément une greffe de rein

par Cécile Braudeau

Thèse de doctorat en Médecine. Immunologie

Sous la direction de Sophie Brouard.


  • Résumé

    Un des objectifs en transplantation est d’induire un état de tolérance opérationnelle. Cet état, rare en transplantation rénale, se définit comme l’acceptation à long terme d’un greffon à fonction stable sans immunosuppresseur chez un hôte immunocompétent. Ce travail vise à comprendre les mécanismes impliqués dans le processus de tolérance opérationnelle chez les transplantés rénaux. L’étude d’une petite cohorte de patients tolérants a permis d’identifier un phénotype particulier de leurs lymphocytes T sanguins CD4+CD25+, différent de celui des patients en rejet chronique. Nous avons montré que les patients tolérants présentent un nombre plus important de cellules CD4+CD25+FOXP3+ que les patients en rejet chronique et semblable à celui des individus sains. Ces cellules présentent également une fonction régulatrice semblable à celle d’individus normaux et significativement supérieure à celle de patient en rejet chronique.

  • Titre traduit

    Analysis of the phenotype and function of CD4+CD25+ regulatory T cells in the blood of spontaneously tolerant kidney allograft recipients


  • Résumé

    Despite being efficient in preventing acute rejection, immunosuppressors have little effect on chronic rejection. A major goal in transplantation is therefore to induce a state of operational tolerance. This state, which is rare in kidney transplant recipients, is defined as long-term graft acceptance with a stable function, without immunosuppression in an immunocompetent recipient. Here we tried to understand the mechanisms implicated in operational tolerance to kidney transplants. The study of a small cohort of tolerant patients allowed us to identify a particular phenotypic profile of CD4+CD25+ blood lymphocytes that was different to that of patients with chronic rejection. Tolerant patients displayed an increased number of CD4+CD25+FOXP3+ T cells compared to patients with chronic rejection. These cells also displayed a regulatory function similar to that of healthy individuals and significantly higher than that of patients with chronic rejection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 123-144 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 NANT 40-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.