Développement et protection de l'environnement en Afrique centrale

par Denis Roger Soh Fogno

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Raphaël Romi.

Soutenue en 2006

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté de droit et des sciences politiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'indépendance a non seulement permis aux pays pauvres de l'Afrique Centrale de prendre en main la question de leur développement, mais aussi les a placé devant un choix cornélien: Se développer à l'image des pays colonisateurs par tous les moyens, même au mépris de l'environnement, ou alors anticiper sur le futur en intégrant la protection de la nature dans les politiques et les techniques de développement. Le choix de se développer par tous les moyens a été opéré par tous. Cependant, de sérieuses embûches ont rendu évidente la nécessité de se regrouper au sein de la sous-région. Les tentatives dans ce sens jusqu'ici n'ont donné que des résultats mitigés et parfois décevants. De même, sur le plan de la coopération internationale et institutionnelle, les espoirs ont été déçus du fait du néocolonialisme et du manque de sérieux de certains acteurs et de certaines institutions. Du coup, le développement, présent sur toutes les lèvres, semblait être devenu une simple hypothèse d'école. Les années 72, mais surtout 92, semblent avoir permis cette réorientation. Longtemps restés frileux, les Etats de l'Afrique Centrale à la suite des pays industrialisés s'engagent à venir au chevet d'une nature longtemps méprisée, voire sacrifiée sur l'autel du développement, Désormais, il faut tenter de recoller les morceaux en alliant environnement au développement afin que celui-ci soit " durable ". Mais pour que cela se réalise, il faut juguler de nombreux obstacles anciens et nouveaux, éviter la dispersion des énergies et impliquer tous les acteurs. II faut puiser dans le " génie africain " pour concevoir et réussir un développement durable " à la sauce africaine ".

  • Titre traduit

    Development and environmental protection in central Africa


  • Résumé

    The independence did not only permit poor Central Africa countries to engage themselves with their developmental problems, but also placed them in a situation of making heroic efforts to be developed like first world countries to the detriment of their environment, or to anticipate the future by taking into consideration the protection of nature in their developmental policies and techniques. The choice to be developed by all means seemed to have been adopted by all the states. Serious obstacles led to the need for these countries to constitute themselves in sub-regions. The endeavour for regional grouping gave rise to mitigated and even deceitful results. At the institutional as well as international co-operation domains, the aspirations of the members had been weakened due to the neo-colonialism and the lack of seriousness of some actors and institutions. Development, which was preached by all, became a simple assumption. A serious step forward was realised in 72, and re-enforced in 92, which could be considered as the peak of the re-orientation. Having been resistant for a very long-time, Central Africe States have seen the need to rescue nature, which had for long been disregarded, opset and even sacrificed for the sake of development. Henceforth, for disability to be achieved, attempts should be made to reconcile environment and development, to obtain "sustainable" development. To achieve this, obstacles new and old must be overcome. Energies should be put in proper use and all actors should be implicated. The conception and achievement of durable development fashioned for Africa can only be realised by making use of "African genius".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (361 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 288-348. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Laboratoire droit et changement social. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.