Seigneurs et planteurs, entre Ouest Atlantique et Antilles : quatre familles du XVIIIe siècle

par Natacha Bonnet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Saupin.

Soutenue en 2006

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Lords and plantation owners, between West Atlantique and West Indies : four families of the XVIIIth century


  • Résumé

    De toutes les colonies françaises de l’Ancien Régime, la partie française de l’île de Saint-Domingue est celle qui a véritablement fait figure d’eldorado. Les migrants de l’Ouest atlantique y ont été nombreux : engagés, marchands et investisseurs. Nous nous sommes intéressés à ces derniers, en considérant le statut de planteurs uniquement, pour comprendre qui investit aux îles et comment est gérée cette appropriation de la terre coloniale. La typologie sociale des colons, hors réseau négociant, renvoie nécessairement à une élite, noble ou bourgeoise, rentière du sol. L’étude foncie��re a été envisagée en regardant conjointement la gestion, puis les profits des propriétés de part et d’autre de l’Atlantique, tant les revenus sucriers que la rente des fermages des métairies de l’Ouest atlantique. Se pose aussi la question des interférences économiques et sociales du mode de gestion colonial, particulièrement spéculatif et intégré au commerce international, sur celui de la seigneurie de l’Ouest. Cette approche comparative impose de se placer à l’échelle monographique, en suivant l’évolution des patrimoines sur plusieurs générations. Quatre itinéraires familiaux de lignées ligériennes ont ainsi été confrontés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (669 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 581-609

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 NANT 3034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.