La représentation de la mort sur la scène romantique, 1827-1835

par Sylvain Ledda

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Patrick Berthier.

Soutenue en 2006

à Nantes .


  • Résumé

    Les années 1827-1835 correspondent à de profondes transformations dans la pratique théâtrale. Avec l'avènement du drame, influencé par Shakespeare et le mélodrame, s'impose la nécessité de mettre en images et de représenter ce qui jusqu'alors était confié aux coulisses. C'est dans ce contexte que la dramaturgie romantique développe un nouveau protocole spectaculaire qui met la mort sur le devant de la scène : échafauds et bourreaux, suicides et crimes de sang sont donnés à voir à un public amateur de sensations fortes. En quoi la représentation de la mort est-elle symptomatique d'une époque de création ? Quels sont ses fondements théoriques et ses implications pratiques ? Notre enquête nous a conduit à analyser les implications artistiques et éthiques d'un tel phénomène. L'exploration d'un corpus de drames romantiques parmi les plus célèbres, mais aussi d'une vaste production secondaire, très largement oubliée, nous a conduit à constater le caractère général du phénomène. Cette enquête au cœur du théâtre des années 1830 nous a permis de voir comment la scène romantique organisait une " fête funèbre aux implications à la fois esthétiques et éthiques.

  • Titre traduit

    Representation of death in romantic theatre, 1827-1835


  • Résumé

    Years 1827-1835 correspond to deep transformations in practice theatrical. With the advent of the drama, influenced by Shakespeare and the melodrama, the need is essential for putting in images and for representing what hitherto was entrusted to the slides. It is in this context that the romantic dramaturgy develops a new spectacular protocol which puts death on the front of the scene: scaffolds and torturers, suicides and crimes of blood are given to see with a public enthusiast for big thrills. In what the representation of death is it symptomatic one time of creation? Which are its theoretical bases and its practical implications? Our investigation led us to analyze the artistic and ethical implications of such a phenomenon. The exploration of a romantic corpus of dramas among most famous, but also of a vast secondary production, very largely forgotten, us resulted in noting the general character of the phenomenon. This investigation in the heart of the theatre of the years 1830 enabled us to see how the romantic scene organized a "funeral festival with the at the same time aesthetic and ethical implications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (887 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 812-863. Index

Où se trouve cette thèse ?