Canaux K+ et QT long acquis

par Aziza El Harchi

Thèse de doctorat en Médecine. Physiologie

Sous la direction de Flavien Charpentier.


  • Résumé

    Le syndrome du QT long acquis est une anomalie de la repolarisation cardiaque à l’origine de troubles du rythme et de mort subite. Dans ce travail, nous avons montré que l’allongement de l’intervalle QT consécutif à un bloc auriculo-ventriculaire ou à un traitement chronique à l’amiodarone chez la souris est en partie dû à un remodelage du transcriptome des canaux ioniques. Le QT long acquis d’origine médicamenteuse est généralement lié à l’inhibition du canal K+ hERG, cible de nombreux agents pharmacologiques à visée non cardiaque. Cette inhibition peut être à l’origine d’arythmies sévères ce qui oblige l’industrie pharmaceutique à tester l’innocuité sur hERG de leurs molécules en développement. Or, à l’heure actuelle, les techniques de détection à haut débit des inhibiteurs de ce canal sont peu fiables. Nous avons donc développé une nouvelle technique basée sur l’utilisation d’un canal hERG muté. Enfin, nous avons montré que la sur-expression de hERG in vivo augmente la réserve de repolarisation et peut exercer un effet anti-arythmique.

  • Titre traduit

    K+ channels and acquired long QT


  • Résumé

    Acquired long QT syndrome is an abnormality of cardiac repolarization that causes arrhythmias and sudden death. In this work, we showed that QT prolongation related to a atrioventricular block or to a long-term amiodarone treatment in the mouse is due, in a large part, to modifications of ion channel gene expression. Acquired long QT related to medication is generally due to a block of the hERG channel the target of numerous non-cardiovascular drugs. This inhibition can cause severe arrhythmias and led the pharmaceutical industry to assess the innocuity of their candidate drugs on hERG channel. But, at this time, high throughput assay methods for drugs screening are not efficiency. Therefore, we have develop a new screening method using a mutated hERG channel. At last, we have shown in vivo that hERG over expression increases repolarization reserve and can exert antiarrhythmic activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 154-187 f. [496 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 NANT 26-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7364
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.