Développement d'un biocapteur bactérien bioluminescent multicanal pour la détection de polluants dans l'environnement

par Thomas Charrier

Thèse de doctorat en Microbiologie, biotechnologies

Sous la direction de Gérald Thouand et de Marie-José Durand-Thouand.

Soutenue en 2006

à Nantes .


  • Résumé

    La pollution des eaux est un sujet d‘inquiétude majeur des pouvoirs publics européens. L’analyse des polluants des eaux est réalisée actuellement par des techniques physico-chimiques sensibles mais coûteuses. Les besoins en méthodes alternatives simples et peu polluantes, pouvant amplifier la fréquence des mesures à un moindre coût, sont grandissants. L’objectif de cette thèse a été de développer et valider un biocapteur multicanaux pour la mesure en ligne de la pollution (métallique) des eaux par des bactéries bioluminescentes (BBL) : Lumisens3 (L3). Pour cela, le travail s’est déroulé en quatre étapes : la construction, la caractérisation et l’immobilisation de BBL sensibles, l’optimisation de la détection en ligne de métaux, l’ingénierie de L3 et enfin sa validation pour la détection en ligne de métaux dans des effluents de STEP. Le biocapteur L3 représente une nouvelle approche de l’analyse multiple en ligne des eaux, simple et complémentaire des méthodes classiques La pollution des eaux est un sujet d‘inquiétude majeur des pouvoirs publics européens. L’analyse des polluants des eaux est réalisée actuellement par des techniques physico-chimiques sensibles mais coûteuses. Les besoins en méthodes alternatives simples et peu polluantes, pouvant amplifier la fréquence des mesures à un moindre coût, sont grandissants. L’objectif de cette thèse a été de développer et valider un biocapteur multicanaux pour la mesure en ligne de la pollution (métallique) des eaux par des bactéries bioluminescentes (BBL) : Lumisens3 (L3). Pour cela, le travail s’est déroulé en quatre étapes : la construction, la caractérisation et l’immobilisation de BBL sensibles, l’optimisation de la détection en ligne de métaux, l’ingénierie de L3 et enfin sa validation pour la détection en ligne de métaux dans des effluents de STEP. Le biocapteur L3 représente une nouvelle approche de l’analyse multiple en ligne des eaux, simple et complémentaire des méthodes classiques

  • Titre traduit

    Development of a multichannel bioluminescent bacterial biosensor for on line polluants monitoring in environment


  • Résumé

    Water pollution is a major concern for european authorities. Water pollutants analyze is carried out currently by significant but expensive physicochemical techniques. The needs of simple and low polluting alternative methods, being able to amplify the frequency of measurements at lower cost, are growing. Objective of this thesis was to develop and validate a multichannel biosensor for on line water metal pollution measurement by bioluminescent bacteria (BLB): Lumisens3 (L3). In this purpose, work was divided in four stages: construction, characterization and immobilization of sensitive BLB, on line metal detection optimization, L3 engineering and finally its validation for on line metal detection in WWTP effluent. L3 biosensor represents a new approach of multiple on line water analyzes, simple and complementary to the traditional methods

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 NANT 2142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.