La mise en place des formations intermédiaires en chimie appliquée au XIXesiècle en France : de Jean-antoine Chaptal à Victor Duruy (1800-1869)

par François Soulard

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et des techniques. Histoire de l'enseignement

Sous la direction de Gérard Emptoz.


  • Résumé

    Jean-Antoine Chaptal, encyclopédiste et libéral du début du XIXe siècle, a tenté d’organiser en France la formation de « techniciens » chimistes pour accompagner le développement de la nouvelle industrie. S'il a échoué à les institutionnaliser, il réussit, à l'aide d'un réseau influent, à multiplier les offres locales de formation. Pour dégager une photographie non exhaustive de ces « initiatives locales » (La Martinière à Lyon, Rouen, Lille, Mulhouse, Nantes, Marseille, Charleville et l'exception originale du CNAM) cette thèse reconstitue les grands traits caractéristiques de ces enseignements, au delà des variations locales. L'un des résultats de ce travail est, nous l'espérons, le renouvellement des perspectives historiques des enseignements techniques et intermédiaires au XIXe siècle. L'enseignement secondaire spécial institutionnalisé par Victor Duruy en 1865 en marque le couronnement. Les acteurs des formations en chimie appliquée ont alors trouvé dans ce nouvel enseignement les moyens d'institutionnaliser leurs pratiques pédagogiques et leurs vues en matière d'enseignement secondaire professionalisé.


  • Résumé

    Inspired by the Encyclopedism and the liberalism of the beginning of the 19th century, Jean-Antoine Chaptal, tried to organize the training of French chemists to accompany the development of the new industry. If he failed to institutionalize them, he succeeded, thanks to an influencial network, in multiplying the local offers for vocational education. In order to release a nonexhaustive photography of these local initiatives, this thesis will reconstruct the main elements of this specific education, beyond the local variations. One of the results of this study is, we hope for it, the renewal of historical prospects for the technical and intermediate education during the 19th century. The enseignement secondaire spécial institutionalized by Victor Duruy in 1865 is the most remarkable point. Then, actors of chemical training would find with this new program the means of institutionalizing their teaching practices and their vision in the field of professionalized secondary education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (493 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 415-461

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.