Catholiques et protestants sur la rive gauche du Rhin : droits, confessions et coexistence religieuse de 1648 à 1789

par Laurent Jalabert

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Philippe Martin.

Soutenue en 2006

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L'histoire confessionnelle de la rive gauche du Rhin est indissociable de l'histoire politique des XVIIe et XVIIIe siècles. Cet espace dominé par le protestantisme connaît de profonds bouleversements religieux après 1648 en raison de la politique d'occupation de Louis XIV et de changements propres aux dynasties princières : occupations, héritages et conversions ouvrent la voie au renouveau catholique. La phase de bouleversements des deux dernières décennies du XVIIe siècle s'achève avec le traité de Ryswick (1697) qui avalise au regard du droit international les nouveautés religieuses favorables au catholicisme ; les fondements de la paix d'Osnabrück (1648) doivent alors cohabiter avec une nouvelle règle confessionnelle qui reconnaît le culte public aux catholiques. Le XVIIIe siècle apparaît alors comme une longue phase de normalisation religieuse et d'approfondissement des identités confessionnelles qui se renforcent dans l'opposition mais qui coexistent également au quotidien.

  • Titre traduit

    Catholics and Protestants on the left bank of the Rhine : rights, confessions and religious coexistence from 1648 to 1789


  • Résumé

    The denominational history on the left bank of the Rhine is indissociable from the political history of the 17th and 18th centuries. This period, which was dominated by Protestantism, knew deep religious upheavals after 1648, because of the policy of occupation led by Louis XIV, and because of the changes emerging from princely dynasties : occupations, heritages and conversions opened the way to the catholic revival. Some other upheavals that took place during the 17th century were ended by the treaty of Ryswick (1697), which endorsed the religious innovations favorable to Catholicism, taking international law into consideration. The bases of the peace of Osnabrück (1648) had then to cohabit with a new denominational rule which recognized the public worship with the Catholics. That's why the 18th century seems to be a long phase of religious standardization which witnessed the deepening of denominational identities, both reinforced in opposition and coexisting in everyday life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (728 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 684-717

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 006/20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.