José Zorrilla, "trovador romántico" ? : étude de ses Leyendas Tradicionales

par Christelle Di Cesaré

Thèse de doctorat en Langues et littératures romanes

Sous la direction de Marie Roig Miranda.

Soutenue en 2006

à Nancy 2 .


  • Résumé

    José Zorrilla (1817-1893), poète espagnol se disant investi par Dieu d'une mission morale et patriotique, écrivit de 1837 à 1845 des légendes en vers se déroulant en Espagne entre le IXe siècle et 1715. En 1884, il fit publier un recueil regroupant treize de ces légendes et l'intitula Leyendas Tradicionales. Se proclamant héritier de la poésie des troubadours, J. Zorrilla enracina ses récits dans la culture médiévale espagnole. Mais il y inséra aussi des éléments issus de la poésie du Siècle d'Or et du Romantisme. J. Zorrilla écrivait également pour obtenir le pardon de son père, avec qui il ne partageait pas l'admiration pour le carlisme et qui le rejetait depuis qu'il était écrivain. Ce tiraillement entre plusieurs époques (le Moyen Age, le Siècle d'Or et le XIXe siècle), entre deux idéaux politiques (le carlisme et le libéralisme) et deux sensibilités poétiques (la gaya ciencia et le Romantisme) fit de J. Zorrilla un poète ambigu et original qui a marqué des générations d'écrivains.

  • Titre traduit

    José Zorrilla, "trovador romántico" ? : A study of his Leyendas Tradicionales


  • Résumé

    J. Zorrilla is a Spanish poet who declared himself assigned by God with a moral and patriotic mission and contrived legends written in verse from 1837 to 1845 ; they are set in Spain between the 9th century and 1715. In 1884 he had a collection published which included thirteen of these legends entitled Leyendas Tradicionales. Claiming the heritage of the poetry of troubadours J. Zorrilla's narratives take root in spanish medieval culture. Yet he also integrated elements from the poetry of the Golden Age and of the romantic era. J. Zorrilla's writings aimed at obtaining his father's forgiveness, as he didn't share his admiration for Carlism and got no recognition from him for being a writer. Torn between several periods (the Middle Ages, the Golden Age and the 19th century), between two political ideals (Carlism and Liberalism) and two poetical approaches (the Gaya Cienca and Romanticism), J. Zorrilla became an ambiguous and original poet who greatly influenced generations of writers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (414 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 382-409

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 006/17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.