L'unification allemande à la lumière de la théorie des zones monétaires optimales

par Annick Steta

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Buzelay.

Soutenue en 2006

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de tenter d’identifier, à travers le cas de l’unification économique et monétaire allemande, un critère permettant d’établir un lien entre le champ de l’analyse des zones monétaires optimales et le registre des choix politiques dont relève au premier chef l’unification allemande. La thèse est composée de trois parties. Une premièrepartie montre en quoi la stratégie d’unification par l’introduction immédiate du deutsche Mark à l’Est de l’Allemagne s’inscrivait dans la tradition allemande d’initiation de l’unification politique par le recours à l’instrument monétaire. Une deuxième partie est destinée à examiner les modalités de l’unification monétaire allemande à la lumière de la théorie des zones monétaires optimales initiée par Mundell [1961], McKinnon [1963], Kennen [1969] et Ingram [1969] ; elle montre que si la région composée des deux Allemagnes ne satisfaisait pas aux critères classiques d’existence d’une zone monétaire optimale, elle remplissait par contre la condition d’homogénéité des préférences posée par Cooper [1977] et Kindleberger [1986]. Une troisième partie procède au renversement de la conception classique des zones monétaires optimales en partant de l’expérience de l’unification monétaire allemande et cherche à enrichir de cette expérience la notion de zone monétaire praticable. Si, avec Bourguinat [1992], on fait de l’homogénéité des préférences la condition suffisante de formation d’une union monétaire, les critères posés par Mundell [1961] et ses successeurs en sont toutefois les conditions nécessaires. La praticabilité d’une union monétaire construite sur la base de préférences communes aux membres de l’union sera liée à la mise en oeuvre de politiques économiques destinées à rapprocher cette union de la vérification des critères traditionnels de la théorie des zones monétaires optimales

  • Titre traduit

    Germany's reunification in the light of the theory of optimum currency areas


  • Résumé

    Through the case of Germany's economic and monetary reunification, the purpose of this thesis is to attempt to identify a criterion in order to link the field of analysis of optimum currency areas to the realm of political choices, which were the main drivers of Germany's reunification. It is comprised of three parts. A first part shows how the strategy of reunification through the immediate introduction of the deutsche Mark in East Germany partook of Germany's tradition of initiating a political unification by resorting to monetary instruments. A second part intends to explain Germany's currency reunification in the light of the theory of optimum currency areas developped by Mundell [1961], Mc Kinnon [1963], Kennen [1969] and Ingram [1969]. It shows that, although the region formed by the two Germanys did not meet the classic criteria of an optimum currency area, it did fulfil the homogeneity of preferences condition as set by Cooper [1977] and Kindleberger [1986]. A third part overturns the classic conception of optimum currency areas. Based on Germany's experience of monetary unification, it enriches the notion of praticable monetary areas. Whereas the Bourguinat [1992] the homogeneity of preferences is a sufficient condition for the developement of a monetary union, the criteria set by Mundelle [1961] and his successors are the necessary conditions. For the monetary union built upon preferences common to the union's member to the praticable, economic policies must drive it to meet the traditionnal criteria set in the theory of optimum currency areas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [223]-249.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Droit et sciences économiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : DN 2006/11
  • Bibliothèque : Centre de documentation européenne. Bibliothèque du Centre de documentation européenne.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.