Effets vasculaires des espèces réactives de l'oxygène et de l'azote dans différents modèles physiopathologiques murins

par Aurore Tabellion

Thèse de doctorat en Biologie santé environnement

Sous la direction de Jeffrey Atkinson.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les effets vasculaires des espèces relatives de l'oxygène (ERO) et de l'azote (ERN) dans différents modèles murins de physiopathologies vasculaires humaines (vieillissement et choc septique). Dans la première partie de la thèse, nous avons étudié l'implication des ERN (notamment l'oxyde nitrique (NO) et des ERO, dans la perte de la sensibilité induite par 3 jours d'incubation de la vasoconstriction pharmacomécanique et comment l'incubation d'anneaux aortiques issus de rats adultes (12 mois) mime la perte de vasoréactivité pharmacomécanique vue avec le vieillissement ( > 24 mois). Les anneaux aortiques de rats jeunes (3 mois) et adultes ont été incubés pendant 3 jours. L'incubation des anneaux issus des rats adultes réduit la contraction isométrique induite par un agoniste, la noradrénaline (NA) à un niveau similaire à celui observé pour des anneaux non incubés issus de rats âgés. Il n'y pas d'effet de l'incubation sur la vasoconstriction électromécanique induite par [K+]e. L'incubation produit une augmentation de l'expression des ARNm de la NOS inductible (iNOS) ; l'addition de NG-nitro L-arginie méthylester (L-NAME) restaure partiellement la contraction induite par la NA. Ces résultats suggèrent que le NO est impliqué dans la perte de vasoconstriction pharmacomécanique induite par l'incubation. De plus, l'addition d'anti-oxydants (pyrrolidine dithiocarbamate, glutathion) restaure totalement la contraction suggérant aussi l'implication des ERO. De plus, l'activité de la catalase diminue avec l'âge et la glutathion réductase augmente avec l'incubation pour les anneaux de rats jeunes uniquement. Nous en concluons que l'incubation d'anneaux aortiques produit une réduction de la contraction pharmacomécanique impliquant les ERO et les ERN, et que c'est un processus similaire à celui observé lors du vieillissement. La seconde partie de la thèse traite des possibles effets mécaniques des ERN (NO et peroxynitrite) dans le choc septique qui est caractérisé par une augmentation du NO responsable de la perte de vasocontractilité observée. Par ailleurs, le NO peut modifier, via la nitration d’acides aminés, les propriétés physicochimiques et mécaniques des scléroprotéines. Nous avons donc évalué les propriétés mécaniques (angle d'ouverture et module élastique) de la paroi aortique de rats jeunes ayant subit une ligature et une perforation cecale (CLP). Nous avons aussi examiné les effets de traitements avec le L-NAME chez les rats CLP et un donneur de NO, le morpholinosydnonimine 1 (SIN-1), chez les rats « sham-operated ». Les CLP sont caractérisés par une augmentation du niveau plasmatique des nitrite/nitrate (Nox) ( de 17 # 1 à 50 # 5 umol1/L à 24 h, n = 5) et une perte de vasoréactivité ([K+]e : - 16% et NA : - 27%). Le SIN-1 augmente les Nox (51 # 7 umol1/L) ) à un niveau similaire à celui observé chez les rats CLP. Le traitement des rats CLP avec le L-NAME ne baisse pas les Nox ( 53 # 4 umol1/L). In vitro, l'angle d'ouverture de la paroi aortique diminue chez les CLP ( 28 # 9° versus « sham-operated » 79 # 19°). Le SIN-1 baisse l'angle d'ouverture des rats « sham-operated » (31 # 6°). Chez les rats CLP, L-NAME restaure l'angle d'ouverture (56 # 6°). In vivo, le rapport module élastique / contrainte pariétale augmente de 55% chez les rats CLP. En conclusion, nous pouvons dire que le sepsis modifie la mécanique de la paroi aortique et que le NO est impliqué dans cette modification. En résumé, nous avons mis en évidence que dans deux modèles animaux – incubation d'anneaux aortiques ex vivo et choc septique in vivo – les ERO et les ERN peuvent modifier les protéines intracellulaires impliquées dans la vasoconstriction pharmacomécanique et les protéines extracellulaires impliquées dans la mécanique de la paroi des vaisseaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (288 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Pharmacie-Odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T/D/PH/N/2006/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.