Modulation de l'adhésion cellulaire sur les films multicouches de polyélectrolytes

par Aurore Schneider

Thèse de doctorat en Bioingénierie

Sous la direction de Catherine Picart.

Soutenue en 2006

à Nancy 1 , en partenariat avec Université de Nancy I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ces travaux de thèse portent sur la conception de biomatériaux par la technique couche par couche. L'objectif est de moduler l'adhésion cellulaire en induisant des modulation des propriétés de la surface. La réticulation des films multicouches de hyaluronane et de poly(L-lysine) a permis de rendre les films adhérents vis-à-vis de cellules de chondrosarcomes et de chondrocytes. Ces films réticulés ont ensuite pu être fonctionnalisés par insertion de molécules actives. L'élaboration de films multicouches glycosylés a permis de créer un système favorisant fortement la croissance des cellules saines de chondrocytes et inhibant la prolifération des chondrosarcomes. La modification chimique d'acide hyaluronique a permis d'obtenir de l'acide hyaluronique cationique, qui a ensuite pu être utilisé pour construire des films multicouches constitués uniquement de hyaluronane. Ces travaux montrent la diversité des applications des films multicouches dans le domaine des biomatériaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Annexes : 203 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T/NCY/2006/SCHNEIDER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.