Calixarènes hydrosolubles à propriétés antivirales et antibactériennes

par Maxime Mourer

Thèse de doctorat en Chimie et physicochimie moléculaires

Sous la direction de Jean-Bernard Regnouf de Vains.


  • Résumé

    Ce travail est dédié à l’utilisation en thérapeutique, plus particulièrement en infectiologie, des propriétés d’organisation spatiale qu’offrent les calixarènes à divers groupements ioniques. Nous avons ciblé le domaine très sensible aujourd’hui de la virologie et la bactériologie pour lesquelles la recherche et la découverte de nouvelles voies thérapeutiques et de nouveaux composés actifs deviennent cruciales. Après leur conception, suivant une hypothèse d’inhibition du processus d’adhésion virus/cellule ou de dénaturation de la paroi bactérienne, nous étudions l’impact de nos composés, hydrosolubles, sur les principales souches bactériennes rencontrées notamment lors des infections nosocomiales, et sur des virus enveloppés (Herpes et virus associé au sida, VIH). Dans un premier temps, nous avons dressé un état des lieux bibliographique sur l’implication des calixarènes en thérapeutique, leur hydrosolubilisation et l’apport d’hétérocycles azotés. Dans une seconde partie, nous présentons et discutons les stratégies et les résultats de synthèses obtenus avec les différentes familles de composés de l’étude, dont trois nouvelles familles calixaréniques anioniques ou cationiques. La troisième partie présente les résultats obtenus en virologie et bactériologie. Nous présentons et discutons les activités antivirales initialement obtenues sur VHS avec les structures développées antérieurement, puis leurs activités anti-VIH complétées par celles des composés nouvellement développés. Enfin, nous présentons et discutons l’ensemble des résultats obtenus concernant les activités antibactériennes sur diverses souches de référence à Gram+ et à Gram- choisies pour l’étude.

  • Titre traduit

    Water-soluble calixarenes displaying antiviral and antibacterial activities


  • Résumé

    The present work is integrated in a research dedicated to the role that calixarene macrocycles can play in the medicinal field particulary infectiology, throught their spatial organizing properties for various ionic groups. We have notably targetted the very sensitive virology and bacteriology domains, for which the research and the discovery of new therapeutical approaches and of new lead compounds become crucial. Once designed, according to the inhibition of virus/cell adhesion process or the denaturation of bacterial membrane, we estimate the impact of our compounds, all hydrosoluble, on the main bacterial strains involved in infections, notably the nosocomial ones, and enveloped viruses such as Herpes and virus associated to AIDS, HIV. These water soluble compounds bearing or not heterocyclic groups being always rare, led us to establish a state-of-the-art on the hydrosolubilisation of calixarenes, introduction of nitrogenous heterocycles, as well as their therapeutical implications. In a second part, we present and discuss the synthetic strategies and results obtained with three new anionic or cationic calixarene families. The third part presents the antiviral and antibacterial properties of the above-mentioned compounds. We present the antiviral activities on HSV obtained with previously developed compounds, then their anti-HIV activities and those of compounds prepared during the present work. Finally, we present and discuss the results concerning their antibacterial activities obtained on various Gram+ and Gram- bacterial strains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XX-351 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2006 168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.