Elaboration d'une méthodologie de relevé d'objets architecturaux : contribution basée sur la combinaison de techniques d'acquisition

par Emmanuel Alby

Thèse de doctorat en Sciences de l'architecture

Sous la direction de Pierre Grussenmeyer.

Soutenue en 2006

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le relevé extérieur d’ouvrage architectural est le moyen de créer une représentation du bâtiment dans son état de conservation. Deux techniques d’acquisition à distance se distinguent par leur efficacité et la qualité des données produites : la photogrammétrie et le balayage optique. Ces deux techniques sont soumises aux règles de l’optique et ne permettent pas de mesurer les parties invisibles de l’objet. La combinaison des techniques peut améliorer la qualité des données, mais il subsiste toujours des zones non mesurées et de ce fait non représentables. Pour palier ce problème, nous émettons l’hypothèse que l’usage de connaissances architecturales peut permettre de recomposer les parties manquantes lors de la modélisation. Cette thèse propose un processus basé sur la combinaison de ces deux techniques et sur l’intégration des connaissances architecturales accessibles depuis la documentation écrite ou encore par les règles de construction des édifices. La complexité d’un ouvrage architectural et la multitude des données imposent une division de la modélisation en plusieurs étapes identifiables. Nous proposons de découper le processus de modélisation selon le mode de figuration des niveaux de détail utilisé pour la représentation de l’architecture. Les niveaux différents de détail permettent d’obtenir des étapes de modélisation clairement indentifiables, mais aussi un processus progressif où les informations peuvent être utilisées au fur et à mesure. Notre approche intègre ainsi les données dimensionnelles à la documentation architecturale, pour permettre la mise en place d’un processus de modélisation afin d’obtenir un modèle le plus complet possible.

  • Titre traduit

    Development of a methodology of architectural objects survey : contribution based on the combination of acquisition techniques


  • Résumé

    The external survey of an architectural work is a way to create a representation of the building in its conservation condition. Two techniques of remote acquisition differ by their effectiveness and the quality of the produced data: photogrammetry and laser scanning. These two techniques depend on optical principles: what cannot be seen cannot be measured. The combination of these techniques can improve the data quality, but unmeasured zones always remain, therefore cannot be represented. In order to solve this problem, we put forward the hypothesis that using architectural knowledge may allow to rebuild these zones during the modeling process. This study suggests a modeling process based on the combination of these two techniques and on the integration of the available architectural knowledge, from paper documentation or from the built works construction rules. An architectural work being complex and the data numerous, a division of the modeling process in several distinct stages appears necessary. We suggest dividing modeling process according to different figuration of level of details frequently used to represent architecture, and define a process using information in a progressive way. Thus our approach consists in integrating dimensional data into architectural documentation, in order to develop a modeling process providing a model as complete as possible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Elaboration d'une méthodologie de relevé d'objets architecturaux : contribution basée sur la combinaison de techniques d'acquisition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-258

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2006 157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.