La découverte de workflow transactionnel pour la fiabilisation des exécutions

par Walid Gaaloul

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Claude Godart.


  • Abstract

    Une évolution continue des paramètres, des contraintes et des besoins du procédé métier, non complètement prévisible initialement, exige des systèmes de gestion de procédés une conception continue et un modèle de procédé fiable. Dans cette thèse, nous nous intéressons à assurer une conception réactive par l'analyse des traces d'exécutions assurant une re-ingénierie du procédé métier et une fiabilisation des exécutions. Pour ce faire, nous introduisons d'abord un modèle de workflow transactionnel qui étend les systèmes de workflows en les fusionnant avec les modèles transactionnels avancés. Nous proposons, par la suite, des techniques d'analyse de traces d'exécutions pour la découverte de workflow et l'amélioration de leurs comportements transactionnels. Notre approche commence par la collecte des traces d'exécution. Nous construisons, ensuite, par des techniques d'analyse statistique, une représentation intermédiaire spécifiant des dépendances élémentaires entre les activités. Ces dépendances sont raffinées pour découvrir le modèle de workflow transactionnel. L'analyse des disparités entre le modèle découvert et le modèle initialement conçu nous permet de détecter des lacunes (anomalies) de conception, concernant particulièrement les mécanismes de recouvrement. En fonction de ces observations, nous appliquons finalement un ensemble de règles d'amélioration et/ou de correction du schéma initial. La contribution majeure de notre proposition est qu'elle permet de tenir compte des besoins d'évolution du procédé observés dans la phase d'exécution. Ceci nous permet d'assurer une conception continue garantissant, parmi d'autres, des exécutions correctes et fiables.

  • Titre traduit

    Mining transaction workflow for execution reliability


  • Résumé

    A continuous evolution of business process parameters, constraints and needs, hardly unforeseeable initially, requires from the business process management systems a continuous design and a reliable process model. In this thesis, we are interested in developing a reactive design through a process logs analysis ensuring process reengineering and execution reliability. For that purpose, we introduce, first, a transactional workflow model that extends the workflow systems by merging them with the advanced transactional models. This model, which is formally described, allows to better specify recovery mechanisms necessary to ensure execution reliability. We propose, thereafter, workflow logs analysis techniques for workflow mining and transactional behavior improvement. Our approach starts bycollecting workflow logs. Then, we build, by statistical analysis techniques, an intermediate representation specifying activities elementary dependencies. These dependencies are refined to mine the transactional workflow model. The analysis of the disparities between the discovered model and the initially designed model enables us to be detect design gaps (anomalies), concerning particularly the recovery mechanisms. In function of these observations, we apply a set of improvement and/or correction rules on the initially designed workflow. The major contribution of our proposal is its ability to take into account process evolution needs observed at runtime. This allows to ensure an evolutionary workflow design guaranteeing, among others, correct and reliable execution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 165-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2006 130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.