Asie espagnole à l'aune de l'espace musulman insulindien, 1519-1663

par Jean-Noël Sanchez

Thèse de doctorat en Langue, littérature et civilisation espagnoles

Sous la direction de Raphaël Carrasco.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Ce travail aspire à proposer une nouvelle vision de la politique espagnole en Asie aux XVIe et XVIIe siècles, jusqu’à présent presque exclusivement appréhendée sous l’angle d’une étude du modèle colonial transplanté depuis l’Amérique vers l’Asie : les Philippines et leur administration. Nonobstant, depuis cette colonie des îles Philippines et avec l’appareil qui s’y est organisé, l’Espagne a un tant cherché sa place dans la vaste Asie, et en particulier dans celle à la conquête de laquelle elle s’est tout d’abord lancée : l’Insulinde des épices et son réseau de riches sultanats que les Portugais s’attachent et parviennent à dominer par la route du Cap au XVIe siècle. De 1519, date du départ de Magellan, jusqu’en 1663, lorsqu’elle abandonne ses positions sur l’île de Mindanao et surtout sur les Moluques, les îles du clou de girofle, l’Espagne est engagée dans cette Insulinde-là, fort différente de ses familières Philippines. Elle y est confrontée à une difficile problématique militaire, économique et religieuse. Mais l’Espagne échoue. La Compagnie des Indes Orientales hollandaise se rend incontestablement maîtresse de l’Insulinde lucrative, ne laissant à l’Espagne qu’un cuisant échec et un conflit avec les musulmans du sud de son archipel. C’est à l’aune de cette politique et de cet échec que ce travail s’attache à analyser la politique de l’Espagne en Asie mais aussi, plus globalement, le fonctionnement de son système colonial.

  • Titre traduit

    Spanish policy in Asia through the Insulindian Muslim Area, 1519-1663


  • Résumé

    This work’s aim is to give another vision of Spanish policy in Asia during the sixteenth and seventeenth centuries, which had been so far almost exclusively reflected as the studying of the colonial pattern brought from America to Asia: the Philippines and their administration. Nevertheless, from this very colony of the Philippine Islands and through the very system installed in it, Spain looked for a role to play in the great Asia, specially among the Asia it pretended first to conquest at the beginning of its enterprise in the East: Insulindia, the land of spices and its rich sultanate net that the Portuguese successfully reach and dominate from the Cape route during century XVI. From 1519, date of the departure of Magellan, to 1663, when it abandoned its positions in Mindanao Island and most of all, in the Moluccas, the native land of clove, Spain is engaged in this Insulindia, deeply different from its familiar Philippine islands. Spain needs to deal with warfare, economical and religious dilemma. But after all, it fails. The Dutch East India Company obtains the best of lucrative Insulindia while Spain only gets failure and a Muslim conflict in the South of its archipelago. It is from this policy and this failure as an investigation base that this work tries to analyze the Asian policy of Spain but also, in more global terms, the functioning of its colonial system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (505 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 473-491. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-82

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.