L' acquisition des codes numériques chez les enfants de 3 à 5 ans

par Laurent Benoit

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Henri Lehalle.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’acquisition des codes numériques (représentation analogique des quantités, mots-nombres, chiffres) chez les enfants de 3 à 5 ans. L’objectif est de déterminer le moment où sont acquis les codes et la manière dont ils sont mis en relation, au travers des connaissances procédurales (« les savoir-faire ») et conceptuelles (« les savoirs »). La première partie rassemble les travaux relatifs au codage verbal des quantités. Les points de vue nativiste puis constructiviste et la question de l’implication des modalités sensorielles sont, dans ce cas, envisagés. On examine également les travaux relatifs à tous les codes. Les modèles actuels de transcodage et une synthèse des travaux réalisés chez les jeunes enfants sont alors présentés. La seconde partie a pour but de préciser, par une série d’expériences, l’installation des codes en lien avec un certain nombre de propriétés logiques (notamment, la quotité et la réunion/partition). Ces expériences conduisent à montrer le rôle du subitizing pour l’acquisition du code verbal, l’existence d’un décalage entre les codes verbal et chiffré, le rôle du code verbal dans ce décalage en ce qui concerne l’acquisition de la quotité, et l’existence d’un délai dans l’acquisition des propriétés de réunion et de partition dans le cas du code chiffré. En définitive, ce travail rend plausible un modèle développemental de transcodage qui autorise une acquisition synchrone des codes s’ils étaient conjointement entraînés.

  • Titre traduit

    The numerical codes acquisition : in 3 to 5-year-old children


  • Résumé

    This thesis concerns the acquisition of numerical codes (analogical quantities, number-words and digits) in 3 to 5-year-old children. The objective was to determine the timing of these acquisitions and the way in which the codes are mapped through procedural (“knowing how”) and conceptual knowledge (“knowing why”). The first part presents the work related to the verbal coding of quantities. The nativist then constructivist viewpoints and the question of the involvement of the sensorial modalities were, in this case, considered. Studies related to the other codes were also considered. The actual transcoding models and evidence in young children were presented. The second part consisted in a series of experiments with the aim to precise the codes installation with some logic properties (in particular, the quotity and the union/partition). These experiments let to show the role of subitizing in the acquisition of the verbal code, the existence of a decalage between the verbal and digital codes, the role of the verbal code in this decalage as for the quotity acquisition, and the existence of a delay in the acquisition of the union and partition properties. The main contribution of this work was to show that a developmental model of transcoding bringing into play a synchronic acquisition of the codes is possible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. [225]-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-80
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.