Autriche-France : représentations croisées en milieu scolaire : Perspectives interculturelles en didactique des langues étrangères

par Margit Eisl

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Henri Boyer et de Georg Kremnitz.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    De nombreuses enquêtes en didactique des langues étrangères révèlent que la perception de la culture cible est généralement superficielle et globalisante chez les apprenants. La recherche fondamentale concernant les représentations de la France en Autriche et celles de l’Autriche en France, n’existe que dans peu de disciplines. La présente étude sur les regards croisés, réalisée auprès d’enseignants d’allemand en France et d’enseignants de français en Autriche, s’aventure dans le domaine inexploré de l’enseignement des langues-cultures en milieu scolaire. Elle fait apparaître d’une part, les représentations des élèves à propos de l’Autre et d’autre part, la conception et le savoir-faire des enseignants des deux pays quant à l’interculturel. Les résultats sont interprétés dans un contexte institutionnalisé (programmes scolaires, manuels…), mais aussi à la lumière de l’histoire des relations franco-autrichiennes, des politiques culturelles et de l’impact des images de l’Autre figées et ambiguës, profondément ancrées dans l’imaginaire collectif des deux sociétés, telles qu’elles sont véhiculées par les médias. Comment intervenir sur les attitudes négatives et l’imagologie réductrice en classe de langue ? La partie didactique du travail essaie d’apporter quelques réponses en proposant un modèle basé sur une expérience professionnelle. Celui-ci amène les élèves étape par étape à une réflexion différenciée sur l’Autre et soi-même, une confrontation des deux cultures et enfin, vers une compétence interculturelle.

  • Titre traduit

    ˜The œmutual reception of Austria, and France, respectively, in educational institutions : Intercultural perspectives in foreign language teaching


  • Résumé

    Studies of the didactics of foreign languages confirm the superficial and reduced perception of the target language and culture in college students and even in university students. Fundamental research of the reception of Austria in France and that of France in Austria has been done only in a few fields. The present study (in German language teachers in France, and in French language teachers in Austria) breaks new ground on mutual perception (regards croisés), especially with regard to language teaching on a college level. It shows, on the one hand, stereotype images present in young people, and, on the other hand, the basic approach and the know-how of foreign language teachers vis-à-vis intercultural competence. Results were interpreted within the educational context (curricula, textbooks, relative official directives) as well as against the background of the impact of historical and current Franco-Austrian relations, official cultural policies and media transporting stereotype images and resentments present in either society. How to intervene with negative attitudes and reduced images present in foreign language teaching? The didactic section of the present study presents a model for a gradual introduction of intercultural competence in the second foreign language, focussing on differentiating reflections of the foreign, and the native, culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (509 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 464-474.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-78
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.