La gourmandise

par Virginie Delaplace-de Fozières

Thèse de doctorat en Études psychanalytiques

Sous la direction de Jean-Bernard Paturet.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Eve goûta la pomme et fut bannie du Paradis. Prométhée ravit la chair aux dieux ; il déclencha leur courroux. Haensel et Gretel dévorèrent une maison de sucreries : ils durent en assumer les conséquences. Pourquoi la gourmandise s’apparente-t-elle à une faute ? Pourquoi est-elle dénigrée alors que le plaisir, la jouissance et le désir du goût semblent agir tant le corps que le psychisme du sujet et ainsi interpeller la question de l’être entre éthique et esthétique ? Ethique : la gustation intègre une notion de transgression, mais ne peut se départir de l’autre, de la loi. Au sein de la réalité, la gourmandise laisse émerger du réel, ramène le sujet à la question de l’originaire, et concomitamment, élabore le surmoi. Esthétique : entre plaisir, jouissance immédiate, jouissance de l’être et de l’avoir et le principe de réalité, la gourmandise oscille, mais se situe au-delà. Elle est une jouissance autre. Elle est révélation d’un « étant » du sujet, d’une présence et expression de don, à soi, à l’autre, expérience et création d’un « être ». Une lecture des contes, des mythes nous permettra d’étayer nos réflexions.

  • Titre traduit

    The "gourmandise"


  • Résumé

    Eve tasted the apple and was banished from Paradise. Promotheus stole the pieces of flesh from the gods, but unleashed their anger. Hansel and Gretel ate the gingerbread and so they had to take the consequences. Why “gourmandise” is seen as allied to a failing or sin ? Why such a denigration when the pleasure of taste, the desire seem to play such a crucial role in the life of the body and in psychic life and thus in the domain of being itself between ethics and aesthetics ? Ethics : tasting contains the idea of transgression, but cannot avoid engagement with the other ad with the law. From within reality itself “gourmandise” allows the subject to transcend the real and confronts it with the issue if primal plenitude, while fashionning at the same time the superego. Aesthetics : ocillating between pleasure, instant gratification, possession of being, of having and the reality principle, “gourmandise” lies beyond all these. It is another kind of delectation. It is at one and the same time the revelation of an existent subject, of a presence, and also the incarnation of a gift to onself and the other ; the experience of and creation of an indeterminate “being”. A close reading of fairytales and myths will help to develop and elucidate our reflexions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 360-367. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-63
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.