Être enfant et dysphasique : quelles places pour le sujet ? : de l'apprentissage de la lecture vers le langage oral par l'inclusion scolaire

par Delphine Odier-Guedj

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Marie Prieur.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Etre enfant dysphasique c'est être là, mais souvent sans voix. Il est alors facile d'oublier cette présence du langage, de considérer que la parole non intelligible n'est pas signifiante, de ne pas reconnaître les mouvements fluctuants des positionnements des enfants dans les interactions. Cependant voir et entendre l'enfant dysphasique comme sujet passe par la reconnaissance de ses pratiques langagières, qui même minimales témoignent de sa faculté à être présent, dans le moment même de l'interaction, à utiliser des formes linguistiques, des gestes, non prédictibles en amont de la situation et du contexte d'énonciation. Face à des discours stigmatisants sur l'acquisition du langage vue de façon linéaire, et à la scolarité empreinte de difficultés, il nous a semblé urgent d'interroger les arguments soutenus pour prédire leur illettrisme et de montrer à quels points ils étaient critiquables. Les diverses pratiques culturelles de la lecture, sont au contraire, une voie privilégiée pour permettre à l'enfant d'être attendu en tant qu'élève pour peu que l'intégration en classe ordinaire soit pensée sous le mode de l'inclusion.

  • Titre traduit

    To be a child and dysphasic : which places for the subject ? : training of the reading towards the oral language by school inclusion


  • Résumé

    To be a dysphasique child means to be present, but often without voice. Then it is easy to forget this presence of language, to consider that the not understandable word is meaningless, not to recognize the fluctuating changes of the positions of children in interactions. However to see and to hear the dysphasique child as a subject goes through the recognition of his linguistic practices which, even minimal testify of his faculty to be present, in the same moment of the interaction, to use linguistic forms and gestures, witch are not predictible before the situation and the context of statement. In front of stigmatizing speeches on language acquisition witch is seen in a linear way, and in front of scholarship full of difficulties, it seemed urgent to interrogate the supported arguments to predict their analphabetism and show in which points they were opened to criticism. The different cultural practices of the reading, are on the contrary, a privileged way to allow the child to be expected as a pupil if the integration in common class is thought as a mode of full inclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (499 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 472-492

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-48

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006MON30048
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.