L’ œuvre d’imagination de Remy de Gourmont : une fantaisie symboliste de l’intelligence

par Valérie Grandjean

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Pierre Citti.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Remy de Gourmont (1858-1915) apparaît comme le maître à penser de la génération symboliste dont les valeurs furent rapidement décriées au tournant du XXème siècle. Sans méconnaître l’importance de son œuvre critique, c’est toutefois dans son œuvre d’imagination que nous avons trouvé l’essentiel de son enseignement car elle nous révèle les principes d’une méthode cognitive spécifiquement littéraire et propre au Symbolisme, méthode qui rejoint dans ses tentatives la refonte épistémologique qui s’opère autour de 1900. Cet ouvrage étudie d’abord la critique du langage et des images qui se fait jour dans l’imagination verbale et les fictions de l’auteur. Dans un deuxième temps, c’est le problème de l’identité personnelle, à travers la symbolisation matérielle de la mémoire, des désirs et de la volonté, qui est envisagé. Enfin, les valeurs morales et intellectuelles véhiculées par les gestes de l’imagination que mime l’écriture ont été dégagées. Un exemple de l’utopie symboliste, qui crut à la possibilité d’une reconstruction à la fois multiple et totale, subjective et aléatoire du monde dans la chair et la forme des mots, leurs lacunes et leurs virtualités sémantiques, a ainsi pu être replacé dans le contexte intellectuel et artistique de la Belle Epoque.

  • Titre traduit

    The imagination works of Remy de Gourmont : a symbolist fantasy of intelligency


  • Résumé

    Remy de Gourmont (1858-1915) appears like the thinking master of the symbolist generation, whose values were rapidly denied in the dawn of the twentieth century. Without ignoring the importance of his critical works, we nevertheless found the heart of his teachings in his fantasy works, as they reveal the principles of a cognitive method specific to litterature and symbolism, and adding in its process to the epistemological revival at work in the early 1900s. This study would first dip into the critics of language and images that appear in the author’s fatasy and words-imagination. It will then face the question of personality through the concrete symbolism of memory, desire and will. And at last, it will try to sort out the moral and intellectual values conveyed by the postures of fantasy that writing mimics. In the intellectual and artistic context of the « Belle Epoque » such an instance of the symbolists’ utopia – believing the world could be wholly and diversely re-created, both through subjectivity and hazard, in flesh and form of words, in the lack as well as the many meanings they involve – has thus been relocated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (453-3 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 443-450. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.