La langue dans les "œuvres épiques" d'Alfred Döblin (1913-1927)

par Juliane Allendorf

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Michel Vanoosthuyse.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La question de la langue des « œuvres épiques » d’Alfred Döblin (1878-1957) précédant son roman Berlin Alexanderplatz (1929) est évoquée dans un grand nombre de publications consacrées à cet auteur. Partant de l’état de la recherche en 2006, cette étude discute certaines de ses conclusions et tente d’apporter un point de vue plus nuancé en dressant le tableau des particularités syntaxiques et sémantiques les plus marquantes de la langue telle que Döblin l’utilise et la transforme. Ce travail s’intéresse à la présence de certaines figures syntaxiques dans différents types de texte (récit et description) et, en examinant la circulation de ces types de texte à l’intérieur du corpus, il démontre, d’une part, l’existence d’un fonds commun et, d’autre part, l’évolution de ces figures d’un roman à l’autre. En montrant comment la langue sert l’auteur dans sa recherche du « style épique », cette étude se propose en outre d’élucider les liens qui existent entre l’« œuvre épique » et les écrits théoriques de Döblin.


  • Résumé

    The language in the “epic works” of Alfred Döblin (1878-1957) prior to his novel Berlin Alexanderplatz (1929), is mentioned in a considerable number of publications devoted to this novelist. Starting with an overall account of research done until to 2006, this study further discusses certain drawn conclusions, and attempts to uncover the finer details of his technique by taking stock of the most striking syntactic and semantic particularities of the language used by Döblin. This study deals with the presence of certain syntactical figures in two different types of text (narrative and descriptive) and reveals, on the one hand, by observing the circulation of these types inside the corpus, the existence of a common denominator, and on the other hand, the evolution of these figures within the different novels. Showing how the language serves the author in his quest for an “epic style”, it is the intention of this study to elucidate the links existing between Döblin’s “epic work” and his theoretical writings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (457 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 445-452

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.