Télétravail : sens du travail : rapports vie-travail - vie hors travail

par Emmanuelle Camps

Thèse de doctorat en Psychologie sociale et du travail

Sous la direction de Claude Louche.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Notre société informationnelle post-industrielle se caractérise par la mondialisation des marchés, l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication ainsi que la tertiarisation des activités. Dans ce contexte, le travail à distance, appelé aussi télétravail, émerge au sein des entreprises. Notre objectif de recherche est d’évaluer son impact sur le sens du travail et les rapports vie de travail- vie hors travail. Nous comparons donc les dimensions du sens du travail et les échanges entre les domaines de vie auprès d’un échantillon de télétravailleurs et de travailleurs classiques au sein de deux organisations à statut juridique différent. Nous réalisons ensuite une analyse plus détaillée dans laquelle nous distinguons les formes de télétravail entre-elles. Les résultats prouvent que les rapports entre la vie de travail et la vie hors travail sont affectés par la forme d’emploi pratiquée. Alors que les travailleurs classiques séparent les domaines de vie, les télétravailleurs établissent des échanges de ressources entre leur vie professionnelle et leur vie privée au sein du groupe France Télécom. L’adoption de ce mode d’organisation du travail à distance influence aussi la représentation sociale du travail. Le travail ne se conçoit pas sans la notion de contraintes chez certaines catégories de télétravailleurs. Notre recherche montre combien le modèle du système des activités apporte un éclairage sur les mécanismes mis en jeu par les sujets pour gérer leur vie de travail et leur vie hors travail. Les apports de la théorie structurale des représentations sociales, pour identifier la représentation sociale du travail selon la forme de télétravail pratiquée et le type d’organisation étudiée, doivent également être soulignés. Les données recueillies dans les deux sociétés permettent de dresser un bilan positif du télétravail. D’autres implications pratiques et de nouvelles perspectives sont alors proposées.

  • Titre traduit

    Telework : meaning of work : relations work life - out of work life


  • Résumé

    Our after industrial society of information is characterised by the market globalization, the development of information and communication technologies, and the rise of tertiary activities. In this context, remote work, namely telework, appears into organizations. Our research objective is to evaluate its impact of telework on the meaning of work and on the relations between work life and out of work life. We compare meaning of work dimensions and the exchanges between the domains of life between teleworkers and classic workers samples in two organizations, with different juridical statute. Then, we realise a more detailed analyse where the categories of telework are distinguished. According to the results, relations between work life and out of work life are influenced by the type of work practised. Traditional workers separate the domains of life, even though, teleworkers establish resources exchanges between their professional and private life into France Telecom Group. Telecommuting influences too the work social representation. Work isn’t conceivable without the notion of constraint among types of teleworkers. Our research proves how the model of activities system clarifies the mechanisms, used by subjects, to manage their work life and their out of work life. Structural theory of work social representation contributes to identify the work social representation, according to the category of worker practised and the type of organization studied. Data collection authorizes us to draw up a positive statement on telework in these two organizations. Other practical implications and news perspectives are also proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160-165 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 137-151. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.