Intelligence collective et complexité : L’appropriation d’une technologie d’intelligence collective : Approches systémiques et affordancielles

par Olivia Rousset-Belin

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Alex Mucchielli.

Soutenue en 2006

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Comment comprendre, dans une approche communicationnelle, l’appropriation d’outils d’intelligence collective ? En matière d’intranet, on considère aisément que les outils de partage des connaissances ou de communication seront adoptés rapidement par des utilisateurs empressés et soucieux de bien faire. L’appropriation collective de tels outils semble aller de soi pour bien des commanditaires comme pour bien des développeurs techniques. On est pourtant surpris par les fortes résistances qu’opposent parfois les utilisateurs finaux. Ils ont le sentiment d’être pris dans des jeux qui les désavantagent, ou bien que l’on a peu considéré leurs véritables enjeux, leurs pratiques, leurs logiques ou en d’autres termes, leur situation et la façon dont ils la définissent. Ils ne réussissent pas à développer les usages à partir des outils qu’on leur propose. Dans ce travail de recherche, mené en compréhension, nous analyserons un processus d’appropriation collective au travers de trois approches communicationnelles : une approche systémique sociotechnique par la modélisation des relations, une approche affordancielle par la modélisation de la situation d’un acteur, une approche affordancielle par la modélisation d’une situation de consultation. Nous mobilisons pour cela le cas d’une communauté de chercheurs en toxicologie nucléaire : Clairatome. Chacune de ces analyses nous permet d’appréhender le sens du site en situation, l’affordance globale du site pour un acteur, et les usages possibles du site pour un acteur désigné. L’appropriation collective est un questionnement s’apparentant à la redéfinition de la situation par les acteurs et menant à des conduites intégrées d’usages. Comment favoriser l’engagement de chacun des acteurs dans une telle redéfinition ?

  • Titre traduit

    Collective intelligence and complexity : the appropriation of collective intelligence technology : Systemic and affordancial approaches


  • Résumé

    How may we understand the appropriation of the collective intelligence technologies ? We easily believe, about intranets, that sharing and communicating will be quickly adopted and shared practises of enthusiastic users. For who places the orders and who develops these technologies, the collective appropriation poses initially no question. Nevertheless, strong resistances are noticed among the addressees… They give as a pretext they are disfavoured. They argue their practises, their aims and goals, their strategies are not considered. In a word, their situation and how they define it are a far cry from what planned. Uses don’t rise. In our comprehensive research, we will analyse the process of a collective appropriation thanks to three qualitative approaches. One is a systemic approach by modelling the relationship between the actors. The second is an affordancial approach by modelling the actors’ situation. The third is an affordancial approach by modelling the actors website’s consultation. Our research will be enhanced by a case : a community of researchers in nuclear toxicology, Clairatome. Our analyses are aimed to understand the global sense of the website in the situation, its meaning for the researchers of the community, and the adequate uses for part of the actors. The collective appropriation is a long process of redefining the situation that leads to integrated and shared uses. How then can we coach the involvement of each actors ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (536 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 376-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2006.MON-23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.