Chronologie et évolution des reliefs dans la région Mongolie-Sibérie : approche morphotectonique et géochronologique

par Riccardo Vassallo

Thèse de doctorat en Structure et évolution de la Terre et des autres planètes

Sous la direction de Jean-François Ritz.

Soutenue en 2006

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Cette thèse reconstruit l’histoire des reliefs de la région Mongolie-Sibérie, qui sont les plus septentrionaux d’Asie Centrale associés à la collision Inde-Asie. La formation de ces chaînes (Gobi-Altay, Altay et Sayan) est contrôlée par l’activité de grands décrochements auxquels sont associés des segments de failles inverses. Ces failles réactivent d’anciennes structures crustales. Les reliefs sont caractérisés par la préservation de surfaces plates perchées (plateaux sommitaux et anciens piedmonts) suggérant une surrection récente. À l’aide d’une approche morphotectonique et géochronologique, nous estimons les cinématiques et les vitesses des failles principales ainsi que l’âge du début de la surrection des reliefs qui leur sont associés. Nous décrivons l’évolution morphologique de ces reliefs et analysons les interactions entre les processus tectoniques et climatiques qui les affectent. Pendant le Pléistocène Supérieur – Holocène, la vitesse horizontale des décrochements de Bogd (Gobi-Altay) et de Hovd (Altay) est de ~1 mm/an, tandis que la vitesse verticale des segments inverses est de 0,1-0,2 mm/an. Le début de la surrection des massifs du Gobi-Altay et de l’Altay oriental apparaît synchrone, et se situe entre le Miocène Terminal et le Pléistocène Inférieur. Il s’agit donc des reliefs les plus jeunes d’Asie Centrale, ce qui est cohérent avec une propagation en séquence de la déformation compressive depuis le front himalayen. Ces massifs enregistrent également un événement tectonique jurassique-crétacé, associé à des mouvements verticaux supérieurs à 2 km. L’érosion consécutive à cet épisode aboutit à une vaste pénéplaine, dont les reliques constituent les surfaces sommitales des massifs mongolo-sibériens

  • Titre traduit

    Chronology and evolution of the relief within the Mongolia-Siberia region : morphotectonic and geochronologic approach


  • Résumé

    The aim of this thesis is to reconstruct the history of the reliefs within the Mongolia-Siberia region, which are the northernmost belts of Central Asia associated with the India-Asia collision. The formation of these belts (Gobi-Altay, Altay and Sayan) is controlled by the activity of large strike-slip faults, associated with reverse segments. These faults reactivate ancient crustal structures. Reliefs are characterized by the preservation of perched flat surfaces (summit plateaus and ancient piedmonts) suggesting a recent uplift. By a morphotectonic and geochronologic approach, we estimate the kinematics and the slip rates of the main faults, as well as the age of the onset of the uplift of the associated reliefs. We describe the morphologic evolution of the of these reliefs and analyze the interactions between the tectonic and climatic processes affecting them. During the Upper Pleistocene – Holocene, the horizontal slip-rates along the Bogd (Gobi-Altay) and Hovd (Altay) strike-slip faults is estimated at ~1mm/yr, while the vertical slip-rates of the reverse segments is estimated at 0. 1-0. 2 mm/yr. The onset of the uplift of the massifs of the Gobi-Altay and of the eastern Altay appears coeval, and lie between the Latest Miocene and the Lower Pleistocene. These are therefore the youngest reliefs of Central Asia, which is consistent with an ‘in sequence’ propagation of the compressive deformation from the himalyan front. These massifs also record a jurassic-cretaceous tectonic event, associated with local vertical movements higher than 2 km. The erosion consecutive to this episode led to the formation of a large peneplain, whose relicts form the summit surfaces of the mongolo-siberian massifs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-260. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2006.MON-171

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 MON2 0171
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.