Etapes précoces de l'infection par le VHC : approches cellulaire et globale de l'interaction virus-hôte

par Sonia Molina

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie cellulaire

Sous la direction de Patrick Maurel.

Soutenue en 2006

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Malgré les progrès réalisés dans la connaissance de l’épidémiologie, de la génétique du virus de l’hépatite C (VHC) et de la réponse immune mise en place pour faire face à l’infection, de nombreux aspects de l’hépatite C demeurent incompris. La particularité de cette infection réside dans son évolution vers la chronicité dans 85% des cas, conduisant à des maladies sévères du foie. La compréhension des interactions virus-hôte qui conduisent près de 15% des patients avec une infection aiguë à éliminer leur virus, est essentielle pour le développement de nouvelles stratégies préventives et de traitements plus efficaces. Dans ce travail, nous avons montré, dans un premier temps, que la tetraspanine CD81 et le récepteur aux LDL (LDLR) sont impliqués dans l’infection in vitro par le VHC des hépatocytes humains en culture primaire, modèle d’étude le plus proche de la réalité physiologique. D’autre part, nous avons recherché dans le plasma humain par une approche protéomique des biomarqueurs associés à la résolution de l’infection par le VHC. L’identification de biomarqueurs représente l’une des étapes les plus précoces et difficiles du développement d’outils diagnostiques et de stratégies thérapeutiques. La technologie SELDI-TOF-MS (Ciphergen BiosystemsTM) a été utilisée afin de mettre en évidence des candidats biomarqueurs. Ces candidats ont été purifiés et identifiés par séquençage MS/MS. En conclusion ce travail participe à une meilleure compréhension des étapes précoces de l’infection par le VHC. Il pourrait contribuer au développement de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques

  • Titre traduit

    Early steps of HCV infection : cellular and global approach of the host-virus interaction


  • Résumé

    In spite of the progress made in the knowledge of epidemiology and genetics of the hepatitis C virus (HCV) and of the immune response, many aspects of hepatitis C remain enigmatic. The characteristic of this infection lies in its evolution to chronicity in 85% of the cases, leading to severe liver diseases. The comprehension of host-virus interactions which result in resolution in 15% of the patients with an acute infection, is essential for the development of new preventive strategies and more effective treatments. In this work, we have showed, initially, that the tetraspanin CD81 and the LDL receptor (LDLR) are implied in in vitro HCV infection of human hepatocytes in primary culture, the nearest model to physiological reality. In addition, we have searched by a proteomic approach in human plasma biomarkers associated with the resolution of HCV infection. The identification of biomarkers represents one of the earliest and difficult stages of the development of diagnostic tools and therapeutic strategies. SELDI-TOF-MS Technology (Ciphergen BiosystemsTM) was used in order to highlight potential biomarkers. These candidates were purified and identified by MS/MS. In conclusion this work takes part in a better comprehension of the early stages of the infection by the HCV. It would contribute to the development of new diagnostic and therapeutic strategies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-229. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2006.MON-165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.