Gènes de résistance aux étapes précoces de la réplication des rétrovirus leucémogènes murins (MLV) et du virus de l’immunodéfiance humaine (VIH)

par Adeline Lassaux

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Marc Sitbon.

Soutenue en 2006

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Au cours de ma thèse, je me suis intéressée aux mécanismes de résistance innée de l’infection rétrovirale précoce. Le mécanisme Fv1, découvert dans les années 70, a été largement étudié puis est lentement retombé dans l’oubli jusqu'à l’identification du gène responsable. Plus récemment, ce mécanisme a acquis un regain d’intérêt encore plus marqué avec la découverte dans les cellules de mammifères du mécanisme antirétroviral Ref1/Lv1, d’action similaire à Fv1. Fv1 bloque les virus MLV dans les cellules de souris, alors que le mécanisme Ref1 bloque les virus MLV dans les cellules de mammifères et que le mécanisme Lv1 bloque HIV-1 dans les cellules simiennes. Le gène Fv1 et la protéine du même nom sont plutôt bien définis, alors que les restrictions Ref1 et Lv1 restent moins bien définies pour l’instant. Cependant, plus récemment, les protéines TRIM5a humaines et simiennes ont été montrées comme capables de restreindre respectivement les virus MLV et HIV-1. Différentes observations nous ont incités à identifier sur les MLV, les déterminants viraux qui sont ciblés par Fv1 et Ref1. En utilisant un système de trans-complémentation à plusieurs vecteurs mis au point au laboratoire, j’ai cartographié précisément l’ensemble de ces déterminants et montré que les cibles virales pouvaient être reconnues différemment par les restrictions Fv1 et Ref1 {Lassaux, 2005 #4}. J’ai ensuite généré toute une série d’outils génétique autour de TRIM5a que j’ai utilisé pour étudier la restriction sur le HIV-1. L’ensemble des résultats obtenus ont fourni des renseignements sur les domaines d’interactions entre la protéine TRIM5a et HIV-1 (Lassaux et al. En preparation)

  • Titre traduit

    Resistance to the early replication steps from the murine leukemia retrovirus (MLV) and the human immunodefiency virus (HIV)


  • Résumé

    During my PhD, I first focused my work on the innate restriction mechanisms which occur during the early phase of the viral replication. The Fv1 mechanism, first discovered in the seventies have been extensively studied and then slowly fallen down in the lapse of memory until the identification of the responsable gene. More recently, this mechanism acquired a renewed of interest with the discover of a similar antiretroviral mechanism to Fv1 in the mammalian cells called Ref1/Lv1. While the Fv1 mechanism blocks MLVs in mouse cells, the Ref1 mechanism blocks MLVs in the primate cell, and the Lv1 mechanism blocks HIV in simian cells. Fv1 has been shown to code for a protein related to retroviral capsids, while Ref1 and Lv1 are associated to TRIM5a, a member of a large family of multidomain proteins. Human and simian TRIM5a block the MLV and HIV replication respectively. We have described new determinants in the MLV CA that modulate the Fv1 and Ref1 restriction. For this purpose, I used a three vectors trans-complementation system that reconstitutes single round infectious virions, to precisely identify new residues in CA that are differentially targeted by the Fv1 and Ref1 restrictions. This work has been detailed in an article in J. Virology {Lassaux, 2005 #4}. Furthermore, I derived a series of constructs from the human and simian TRIM5a genes to evaluate the impact of the different TRIM domains in restriction, trans-dominant effect and species-specific restriction abilities. Altogether, we defined the influence of different domains, Ring domain, B-Box domain and coiled-coil in antiretroviral properties of human and simian TRIM5a (Lassaux et al in preparation)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.154-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2006.MON-22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.