Les cellules souches embryonnaires de souris : un modèle de cardiogenèse physiopathologique

par Corinne Grey

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Michel Pucéat.


  • Résumé

    Le muscle cardiaque est constitué de cellules contractiles, ou cardiomyocytes, majoritairement composées de myofibrilles. De nombreuses mutations affectant les protéines myofibrillaires sont responsables de cardiomyopathies congénitales. Jusqu'alors le processus de différenciation des cardiomyocytes en présence d'une telle mutation était mal connu. Dans la première partie de ce travail de thèse, nous avons établi un modèle in vitro de cellules souches embryonnaires de souris génétiquement modifiées reproduisant les premières étapes de la différenciation des cardiomyocytes en présence d'une mutation myofibrillaire. Dans les cellules mutées nous avons mis en évidence un défaut sévère dans la formation des myofibrilles et dans la gestion du calcium intracellulaire. La répartition du calcium intracellulaire en microdomaines finement régulés semble avoir un rôle primordial pour le bon déroulement de la myofibrillogenèse. Dans la deuxième partie de ce travail de thèse nous nous sommes intéressés à l'origine des battements cardiaques dans le cœur embryonnaire. En effet, comme le cœur adulte, le cœur embryonnaire se contracte en réponse à des oscillations calciques. Cependant, dans ces derniers, ces oscillations sont dues à l'activation d'une cascade intracellulaire impliquant l'IP3. Dans ce travail nous avons pu mettre en évidence l'implication de la voie FGF dans la génération des oscillations calciques induites par l'IP3. Ces résultats ont été obtenus par des approches pharmacologiques et génétiques sur des cœurs embryonnaires de souris en comparaison avec le modèle de différenciation in vitro. Notre modèle in vitro de cellules souches génétiquement modifiées est un excellent outil pour disséquer les processus physiopathologiques au cours des étapes précoces de la cardiogenèse.

  • Titre traduit

    Mouse embryonic stem cells : a model of physiopathologic cardiogenesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 131-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2006.MON-9
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6929
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.