Interaction Utrophine / bêta-dystroglycan dans le muscle et le système nerveux périphérique de la souris déficiente en dystrophine

par Karim Hnia

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé

Sous la direction de Dominique Mornet.


  • Résumé

    L'analyse des différentes interactions entre les membres du complexe associés à la dystrophine (DGC) a été le centre de plusieurs études biochimiques. Le bêta-dystroglycan prend une place primordiale au sein de ce complexe du fait de son rôle de protéine d'ancrage de la dystrophine et/ou de l'utrophine. De part son homologie structurale avec la dystrophine, l'utrophine est exprimée dans le muscle des patients DMD et de la souris modèle de cette pathologie, la souris mdx. De plus en plus d'observations soulignent l'implication du bêta-dystroglycan dans des évènements de signalisation. Comme l'organisation du complexe DGC, ces évènements sont perturbés dans le muscle déficient en dystrophine. L'interaction entre le bêta-dystroglycan et l'utrophine est une association clé au niveau du sarcolemme de la fibre dystrophique. Nos travaux sont centrés sur ce couple et en particulier sur différents processus et évènements qui influencent la stabilité de cette association. A la lumière de nos résultats, confronté aux données de la littérature, nous avons montré que l'interaction entre l'utrophine et le bêta-dystroglycan est fragilisée dans le muscle dystrophique. L'existence de l'isoform court de l'utrophine Up71 dans le diaphragme de la souris mdx ainsi que dans le nerf périphérique provoque une compétition vis-à-vis de l'ancrage au bêta-dystroglycan. D'autre part, l'affinité de l'utrophine pour le bêta-dystroglycan est également fragilisée suite à l'activation du clivage du bêta-dystroglycan dans le muscle et le nerf de la souris mdx par les métalloprotéinases. L'activation de ces protéases est le résultat d'un enchaînement de plusieurs cascades impliquant principalement certaines protéines de la cascade des MAP kinases et des protéines pro-inflammatoires. Des analyses structurales de l'association utrophine/ bêta-dystroglycan, nous ont permis de mettre en évidence l'implication directe du motif ZZ de la région riche en cystéine de l'utrophine dans l'interaction avec le bêta-dystroglycan et souligne que la fragilité de l'association l'utrophine/ bêta-dystroglycan pourrait être aussi le résultat d'une différence de la régulation de ce motif dans le muscle dystrophique.

  • Titre traduit

    Utrophin/ bêta-dystroglycan interaction in muscle and peripheral nervous system of dystrophin deficient mouse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f 117-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2006.MON-8
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6963
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.