Analyse moléculaire de la structure et du raccourcissement des télomères : rôle de WRN et de MRE11

par Laure Crabbé

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Bernard Pau et de Jan Karlseder.


  • Résumé

    Localisés à l'extrémité des chromosomes linéaires, les télomères jouent un rôle essentiel dans la préservation de la stabilité du génome, le vieillissement, et l'apparition de cancers. La mise en place d'un crible, ciblé sur l'identification de mutations influençant la dynamique de raccourcissement des télomères, a permis d'identifier deux protéines, Mre11 et WRN. L'étude du rôle de WRN aux télomères a démontré que l'activité hélicase de cette protéine est essentielle à la réplication des répétitions télomériques riches en G. Les télome��res dysfonctionnels représentent un des facteurs déclenchant l'instabilité génomique, liée à la forte incidence de cancers, qui caractérisent le Syndrome de Werner. La dynamique d'érosion des télomères de cellules ne possédant pas l'activité télomérase est dépendante de l'activité de la nucléase Mre11. De nombreuses indications permettent de dresser un lien fonctionnel entre Mre11 et TRF2, qui coopèrent pour maintenir l'intégrité des télomères.

  • Titre traduit

    Molecular analysis of telomere structure and shortening : function of WRN and MRE11


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f 110-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2006.MON-7
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.